Un petit pas pour Apple, un grand pas pour l'adoption ?

Sur sa page officielle d’offres d’emploi, Apple a publié un poste vacant ayant un rapport spécifique avec le secteur des cryptomonnaies. Le poste s’intitule « Business Development Manager - Alternative Payments. »

Les exigences professionnelles pour y postuler comprennent 5 années ou plus d’expérience avec des fournisseurs de paiements alternatifs. Le secteur décrit couvre les entreprises de « portefeuilles numériques, BNPL (buy now pay later), paiements rapides, cryptomonnaies, » selon la publication originale.

extrait description poste

La description du poste explique que l’équipe Wallets, Payments and Commerce (WPC) d’Apple recherche un responsable du développement commercial pour lui permettre de conclure des partenariats dans le domaine des paiements alternatifs.

Plus précisément, la société souhaite « établir un cadre de partenariats et de modèles commerciaux, définir des paradigmes de mise en œuvre, identifier les acteurs clés et gérer les relations avec les partenaires de paiement alternatifs stratégiques. »

La société dispose actuellement d’un système de portefeuille numérique (Wallet), d’un fournisseur de paiement propriétaire (Apple Pay) et d'une carte de crédit (Apple Card).

Bien évidemment, cela ne signifie pas forcément qu’Apple s'apprête à lancer un service ou commercialiser un produit en lien avec la cryptomonnaie.

Mais il est encourageant de voir qu’un tel mastodonte des nouvelles technologies précise que son futur employé doit posséder une solide expérience dans le domaine.

Ainsi, il apparaît que la société tente de se doter d’une infrastructure financière numérique prête à accueillir de nouvelles technologies, dont les cryptomonnaies.

👉 Pour aller plus loin : Apple reconnaît le potentiel à long terme des cryptomonnaies

Apple et les cryptomonnaies : une saga qui dure

Apple fait l'objet d'un examen minutieux de la part de la communauté crypto depuis longue date. L'entreprise a eu moult fois l'occasion de prendre position au sujet de l'intégration des cryptomonnaies à son écosystème.

Voici une liste rapide des événements liant Apple à la sphère des cryptomonnaies.

2012 : l'application BitPak est retirée de l'App Store au motif que les applications offertes « doivent être conformes à toutes les exigences légales dans tous les endroits où elles sont mises à la disposition des utilisateurs. » Malgré les arguments de l'époque selon lesquels il n'y avait pas d'exigences légales entourant le Bitcoin et d'autres actifs numériques, Apple est resté ferme dans sa décision.

2014 : Apple reconsidère sa position. Un débat houleux a lieu après qu'un certain nombre d'autres applications, dont l'application mobile de Coinbase, ont été enlevées de l'App Store. L'entreprise a annoncé l'intention de modifier sa politique concernant les cryptomonnaies en juin de la même année, lors de sa conférence annuelle Worldwide Developers Conference.

2019 : Un « Cryptokit » pour IOS 13 voit le jour. Ce dernier permet aux développeurs de créer des clés publiques et privées qui peuvent être stockées et gérées par la Secure Enclave d'Apple. Cela signifie que la base technique autorisant les utilisateurs d'iPhone à échanger des cryptomonnaies est présente dans les téléphones mobiles Apple depuis ce moment.

Quelques mois plus tard, la vice-présidente d'Apple Pay, Jennifer Bailey, participe à une interview dans l'émission The Table de CNN et déclare à l'animatrice Christine Romans que l'entreprise commence à s'ouvrir à l'espace crypto.

Début 2020 : le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, s'exprime sur Twitter pour dénoncer les politiques restrictives de l'App Store d'Apple après que l'application de la plateforme d’échange ait rencontré une nouvelle résistance.

2021 : Un rapport publié par RBC Capital Markets remet la relation d'Apple avec les cryptomonnaies sur le devant de la scène. Le rapport plaide pour qu'Apple tire parti de sa base d'utilisateurs Apple Pay, forte de 507 millions de personnes, afin de lancer son propre service d'échange de cryptomonnaies, similaire au système fermé de paiement en cryptomonnaies de PayPal.

Bien que cette hypothèse puisse avoir un certain charme, il convient de rappeler qu'Apple n'a pas officiellement exprimé son intention de lancer une plateforme d’échange de cryptomonnaies ni d'ajouter des bitcoins à son bilan.

NDR : Ce graphique n’a pas pour but d’établir des liens entre lesdits événements et le cours de l’action Apple. Il sert simplement d’illustration au propos dépeint plus haut.

👉 Sur le même sujet : Coinbase Wallet supprime son navigateur de dApps pour se conformer à la politique d'Apple

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Bela Le Tiec

twitter-soothsayerdata

Son texte favori : A Cypherpunk's Manifesto.

Son émission phare : Thinkerview.

Son artiste préféré : Daft Punk.

Son objectif : contribuer à l'éducation de ses contemporains en matière de blockchain et de réseaux distribués.
Tous les articles de Bela Le Tiec.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments