Ancien directeur de la SEC, Brett Redfearn vient de quitter Coinbase

Décidément, l'heure n'est pas au beau fixe pour les anciens des régulateurs américains partis exercer dans le secteur des cryptomonnaies. Après la démission de Brian Brooks de son poste de PDG de Binance.US, c'est au tour de Brett Redfearn de quitter son poste quelques mois seulement après son arrivée chez Coinbase. Cette concordance entre ces deux départs relève toutefois de la pure coïncidence car il n'y a, a priori, aucun lien entre les deux.

Brett Redfearn avait été nommé le 30 mars dernier vice-président des marchés de capitaux de la plateforme d'échange. Auparavant, Redfearn avait travaillé pendant trois ans au sein de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme financier américain. Il y avait notamment dirigé la division de la Bourse et des Marchés.

Avant d'intégrer la SEC, il avait occupé le poste de trader chez JPMorgan puis chez Bear Stearns. Au total, Redfearn dispose d'une solide expérience de 25 ans dans le secteur financier.

En mars dernier, son arrivée avait coïncidé avec l'entrée en Bourse de Coinbase. Brett Redfearn avait été recruté dans un objectif de vision et de stratégie à long terme pour la plateforme d'échange.

Le but principal était alors d'aider à établir le projet ambitieux d'une norme mondiale pour le marché des crypto-actifs. Redfearn avait fait l'objet d'un entretien pour évoquer son nouveau rôle, toujours disponible sur The Coinbase Blog pour les curieux.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Départ d'un ancien de la SEC : une nouvelle stratégie chez Coinbase ?

Les modalités du départ de Brett Redfearn n'ont pas été communiquées par les parties concernées. Des sources internes chez Coinbase parlent néanmoins d'un départ à l'amiable donc négocié entre la plateforme d'échange et son désormais ancien salarié. Serait-ce dû à un conflit interne ? A priori non. Ces mêmes sources évoquent plutôt une raison qui pourrait définir le futur de la plateforme d'échange.

Coinbase serait en effet en train de redéfinir ses priorités. Alors que les titres d'actifs numériques avaient jusqu'alors la primauté, d'où le recrutement de Redfearn, cela pourrait ne plus être le cas dans le futur. Un média américain rapporte que Coinbase aurait pour ambition de répondre à la demande croissante de sa clientèle pour des services de finance décentralisée (DeFi).

En d'autres termes, Coinbase pourrait se lancer dans la DeFi. Ce changement de stratégie impliquerait de déprioriser le domaine des titres d'actifs numériques et une personne comme Brett Redfearn ne serait plus nécessaire.

Outre la demande croissante de sa clientèle, Coinbase pourrait également avoir été échaudé par les récents déboires de Binance dans plusieurs pays dont les États-Unis. Mais tout ceci relève de la supposition et il n'est à l'heure actuelle pas possible de confirmer ou d'infirmer ce changement de stratégie chez la plateforme d'échange, qui reste à ce jour muette.

Toujours est-il que le départ d'une personne connaissant très bien les marchés financiers classiques quelques mois à peine après son arrivée pourrait aller dans le sens d'une ouverture de Coinbase à la DeFi. Affaire à suivre.

👉 Vous trouverez dans cette rubrique tous nos articles sur la finance décentralisée (DeFi)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments