Un nouveau Bretton Woods, selon un analyste du Credit Suisse

La naissance de Bretton Woods III. C’est ainsi que Zoltan Pozsar, un analyste du Credit Suisse, qualifie les conséquences de la situation économique et diplomatique actuelle. Cet ancien haut placé de la Réserve fédérale et du Trésor américain a livré son analyse de la crise en cours, et les retombées pour le système monétaire sur le long terme.

Il estime que la période que le monde est en train de vivre va conduire à une crise des marchandises, qui elle-même entraînera un nouvel ordre monétaire. En cause, un affaiblissement du dollar américain, sur lequel est basé actuellement une part considérable de ce système. D’où cette comparaison avec Bretton Woods, selon l’analyste :

« Cette crise est inédite depuis que le président Nixon a séparé le dollar américain de l’or en 1971. »

Pour Pozsar, ce changement de paradigme a aussi été marqué par la saisie des réserves de devises étrangères russes par les pays du G7, suite à l’invasion de l’Ukraine. Cela crée un risque jusque là inexistant en ce qui concerne la confiscation de ce type de réserves, la manœuvre étant inédite. Par ailleurs, il estime qu’un grand gagnant de l’affaire pourrait être le yuan :

« Quand cette crise (et cette guerre) sera finie, le dollar américain devrait être bien plus faible, et, de l’autre côté, le yuan bien plus fort, adossé à un panier de marchandises. »

👉 Retrouvez les plus grandes cryptomonnaies du moment

Le Credit Suisse y voit un avantage pour le Bitcoin

La conclusion de l’analyse a attiré l’attention des amateurs de cryptomonnaies. Zoltan Pozsar estime en effet que cette crise économique pourrait bénéficier au Bitcoin (BTC) :

« Après cette guerre, l’ » argent » ne sera plus jamais le même… Et Bitcoin (s’il existe encore d’ici là) bénéficiera probablement de tout cela. »

L’analyste estime en effet que les pays occidentaux ne pourront pas à la fois sanctionner économiquement la Russie, et mitiger les retombées pour leurs économies :

« Si vous pensez que l’Occident peut établir des sanctions qui maximisent les effets sur la Russie, tout en minimisant les risques de stabilité financière et de prix, vous pourriez tout aussi bien croire aux licornes. »

👉 Retrouvez notre guide – Comment acheter du Bitcoin (BTC) ?

Des effets pour l’instant mesurés

Le Bitcoin et les cryptomonnaies en général sont en tout cas particulièrement observés en ce moment. Leur existence en dehors des systèmes monétaires classiques leur confère un atout de taille en temps de crise. Pour l’instant, le cours du BTC a cependant tendance à jouer au ping-pong dans un range compris entre 35 000 et 45 000 dollars :

Cours Bitcoin BTC

Cours du BTC depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine

 

La crise actuelle va-t-elle participer à l’avènement des cryptomonnaies ? Déjà, elles ont pris leur place dans le conflit, l’Ukraine ayant fait un appel aux dons en ce sens. Hier, on comptabilisait plus de 60 millions de dollars en crypto-actifs, qui ont été envoyés pour soutenir le pays. Et les fonds continuent à affluer sur les adresses du gouvernement.

👉 À lire à ce sujet – Comment l’Ukraine a-t-elle dépensé ses 50 millions de dollars de cryptomonnaies ?

Source : Credit Suisse – Graphique : TradingView, BTC/USDT

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

[sc name="affiliation"

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
DGCoinCoin

Tant qu'on pourra blanchir son argent avec du bitcoin, il existera des acheteurs et des vendeurs. Mais les arbres ne grimpent pas jusqu'au ciel ! Parce qu'il ne faut pas oublier : A part spéculer, blanchir, il faudrait toujours des dollars et des euros pour le pain et l'essence ! Bitcoin n'a jamais profité aux pauvres et aux exclus du système bancaire ... Capitaliste 2.0 = 1 bitcoin