Les États-Unis et l’Indonésie viennent de donner un signe de plus de l’adoption croissante de la technologie des registres distribués dans le monde. Les deux pays ont en effet validé une exportation de blé de 12 millions de dollars, grâce à la blockchain.

 

Les États-Unis et l’Indonésie collaborent grâce à la blockchain

Selon JumpStart, la transaction a été validée par la plateforme blockchain dltledgers, qui est basée sur Hyperledger Fabric. Il s’agit d’un partenariat entre Cargill, une corporation agricole nord-américaine, et Agrocorp, un fournisseur de services liés à l’agriculture, qui est basé à Singapour. Ont également participé à la transaction la banque coopérative Rabobank ainsi que le transporteur Amarante.

Selon Samir Neji, le PDG de dltledgers, cela prouve l’avancée de la technologie des registres distribués : « Travailler avec [ces acteurs] pour faciliter cet accord sur notre plateforme a permis de prouver que notre solution blockchain est prête à être diffusée largement ».

👉 Suivez les dernières nouvelles de la blockchain

 

Hyperledger se propage

Tout cela prouve en tout cas que la plateforme Hyperledger Fabric a su trouver son public. Utilisée avec dltledgers, elle a permis de faire transiter 3 milliards de dollars singapouriens, avec plus de 400 marchands dans le monde. Selon Brian Behlendorf, qui dirige le consortium Hyperledger, l’application de la technologie permet de relier efficacement des acteurs qui utiliseraient autrement leurs propres outils :

« Une transaction blockchain unique peut inclure plusieurs parties non connectées, représenter des dizaines de millions de dollars, et permettre l’enregistrement de centaines de données différentes sur la plateforme. »

👉 Pour aller plus loin, consultez notre dossier : blockchain et chaîne d’approvisionnement

 

Il est estimé que la mise en place de ce type de solutions permet de réduire le temps de traitement des dossiers de moitié. Si elles parvenaient à se démocratiser, cela pourrait donc représenter un bouleversement pour le secteur de la chaîne logistique et des exportations.

👉 A lire également : Cuba considère l’utilisation du Petro pour ses accords avec le Venezuela

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments