Une implémentation nationale

Selon le communiqué officiel, le service de paiement d'A1 Telekom, baptisé A1 Payment, intègre maintenant plusieurs cryptomonnaies à ses services, dont le Bitcoin (BTC), l'Ether (ETH) et le DASH.

L'ajout de cette option directement depuis les terminaux de paiement d'A1 permettra à environ 2 500 commerçants du pays à accepter les crypto-actifs :

« Avec A1 Payment, les entreprises de toute l'Autriche bénéficient de la dématérialisation et de l'acceptation croissante des monnaies numériques. Désormais, les entreprises ne disposant que d'un seul terminal ont la possibilité d'accepter ces devises en plus des méthodes de paiement conventionnelles et sont ainsi parfaitement équipées pour répondre aux divers besoins de leurs clients. »

L'ajout de cette méthode de paiement a été rendu possible grâce à une collaboration avec Salamantex, une fintech autrichienne spécialisée dans le développement de solutions de paiement pour les cryptomonnaies.

L'entreprise a précisé que les commerçants recevront des euros chaque fois que leurs clients paieront avec des cryptomonnaies. Ainsi, le processus est totalement transparent pour les commerçants, qui n'ont pas besoin d'avoir des connaissances particulières sur ces actifs.

 

Vers une future expansion du service ?

Contrôlé en partie par l'État autrichien, A1 Telekom est l'un des principaux fournisseurs de services numériques et de solutions de communication en Europe. Cotée à la bourse de Vienne, la société compte environ 25 millions de clients à travers plusieurs pays, dont l'Autriche, la Bulgarie, la Croatie et la Slovénie.

Depuis août 2019, A1 Telekom proposait déjà aux clients de certaines de ses agences le paiement en cryptomonnaies. Les essais se sont donc avérés concluants pour l'entreprise, qui passe maintenant à l'étape supérieure avec une implémentation nationale.

Markus Schreiber, responsable du marketing chez A1 Telekom, avait explicitement partagé sa vision :

« Le paiement en monnaie numérique se répand de plus en plus à travers le monde, tandis que l'argent liquide devient obsolète, et que cela touche toutes les industries. »

Tout laisse donc à penser que l'option de paiement avec les cryptomonnaies a un bon avenir devant elle, avec par exemple l'ajout d'autres actifs dans un futur proche. Reste maintenant à voir si le succès sera au rendez-vous auprès des consommateurs.

👉 Sur le même thème : Une filiale de Deutsche Telekom exploite désormais un nœud de Chainlink

 

Une telle initiative est donc un très bon point pour l'adoption des cryptomonnaies auprès des masses. Même si une conversion en monnaie fiat est toujours d'actualité, l'intégration de l'option au cœur même des terminaux de paiement offre un certain confort d'utilisation pour le client comme pour le commerçant.

Début juillet, la société Pundi X a annoncé que son dispositif de point de vente sous blockchain prend désormais en charge PayPal, un ajout permettant à quiconque d'acheter des cryptomonnaies depuis les terminaux de paiements de l'entreprise.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments