Vitalik Buterin parle des layer 2 d'Ethereum

Le réseau Ethereum (ETH) s'est retrouvé au centre de l'attention en 2021 avec l'émergence de la finance décentralisée (DeFi) et des tokens non fongibles (NFTs). Toutefois, cette vague de nouveaux utilisateurs a entraîné la congestion de la blockchain et l'augmentation des frais de transactions.

En conséquence, des solutions dites de seconde couche (ou « layer 2 ») ont émergées. En bref, celles-ci permettent de déporter une partie des données de transactions vers leur réseau, entrainant inéluctablement une décongestion de la blockchain principale.

Selon le co-fondateur d'Ethereum, Vitalik Buterin, les coûts de transactions de ces solutions de layer 2 ne doivent pas dépasser 5 centimes pour être « véritablement acceptable ».

Ce commentaire intervient en réponse à Ryan Sean Adams, le fondateur du podcast Bankless. Celui-ci présentait différentes solutions de secondes couches et leurs frais de transactions, explicitant que « ceci est Ethereum et que ce n'est pas cher ».

👉 Retrouvez notre guide — Qu'est-ce que l'Ethereum (ETH) et comment fonctionne cette crypto ?

Mais alors, quels sont les frais des layer 2 ?

Selon les informations de l'agrégateur de données on-chain, L2Fees.info, la seule solution de seconde couche a remplir les conditions de Vitalik Buterin est Metis Network. Les frais de transactions y sont actuellement de 0,02 dollar, bien qu'il faille encore débourser 0,14 dollar pour réaliser un swap de tokens.

En bas du classement, on retrouve Arbitrum One, dont les frais sont proches de 0,7 dollars et Aztec Network, qui culmine à 2,01 dollars par transaction. Ces derniers temps, le réseau Ethereum est relativement abordable, à seulement 2,1 dollars par transaction et 10,48 dollars pour échanger des tokens.

Toutefois, le succès du lancement de la collection de NFTs « Otherside » a entraîné une explosion temporaire des prix de transactions. Alors que les ventes ont dépassé 560 millions de dollars en l'espace de 24 heures, les frais de mint ont quant à eux décuplé. Certains utilisateurs ont même dû payer plus de 14 000 dollars pour se procurer l'un des nouveaux NFTs du studio à succès Yuga Labs.

Ce phénomène, appelé « gas war », est commun sur les blockchains de type Proof-Of-Work (PoW) comme Ethereum. Il intervient lorsque le nombre de transactions devient anormalement élevé pendant une période de temps très réduite. Des problèmes qui devraient logiquement être atténués après la transition du réseau vers un consensus de Proof-Of-Stake (PoS).

👉 Pour aller plus loin — Le contrat de dépôt d'Ethereum 2.0 contient désormais 10 % des ETH en circulation

Sources : L2Fees.info

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments