Tornado Cash : la preuve qu'on ne peut pas tuer une application décentralisée

Environ 6 mois après avoir été blacklisté par le Trésor Américain, le mixeur Tornado Cash est toujours fonctionnel et actif. Bien qu'il soit devenu plus difficile d'y accéder, voici une preuve qu'il est quasiment impossible de fermer une application décentralisée. Analysons la situation de Tornado Cash aujourd'hui.

Tornado Cash : la preuve qu'on ne peut pas tuer une application décentralisée

Tornado Cash encore en service

Dans un rapport publié le 9 janvier 2023, Chainalysis revient sur l'impact des sanctions réalisées en 2022 à l'encontre du secteur des cryptomonnaies. La firme d'analyse de données on-chain y évoque notamment la sanction la plus marquante, à savoir celle de Tornado Cash.

Pour rappel, le 8 août 2022, le service de mixage Tornado Cash a été le premier protocole décentralisé - et le seul à ce jour - à être sanctionné par l'Office of Foreign Assets Control (OFAC), l'organisme de contrôle financier du Trésor Américain. En cause : facilitation de blanchiment d'argent.

Six mois plus tard, quels ont été les impacts de ces sanctions ? Selon Chainalysis, elles ont bel et bien eu un certain effet, puisque les volumes d'utilisation ont chuté de 68 % dans les 30 premiers jours, « mais ils n'ont pas cessé complètement ». En effet, si l'on se penche du côté des données on-chain, voici ce qu'on observe :

Baisse des volumes de Tornado Cash

Évolution des volumes sur Tornado Cash (avant / après la sanction de l'OFAC)

 

Le constat est le même pour le nombre d'utilisateurs. Alors que le mixeur décentralisé progressait tranquillement avec une moyenne de 600 adresses par semaine, les sanctions du Trésor Américain ont stoppé net son élan. Toutefois, entre 50 et 100 adresses continuent d'utiliser le protocole chaque semaine.

👉 Suivez les Contes de Monte-Crypto pour revenir sur l'affaire Tornado Cash

La plateforme de référence pour acheter et trader plus de 600 cryptos

10% de réduction sur vos frais avec le code ZWUFE2S1 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Des sanctions inutiles contre la DeFi ?

Comme en témoignent les données on-chain, Tornado Cash est touché mais pas abattu. Seul le site Internet du protocole a été mis hors service par l'OFAC. Bien entendu, l'accès au service est beaucoup plus complexe désormais, mais il est encore possible.

En effet, en tant que protocole décentralisé, Tornado Cash repose sur des smart contracts qui demeurent bel et bien fonctionnels. Autrement dit, comme l'explique Chainalysis : « aucune personne ou organisation ne peut "débrancher" Tornado Cash aussi facilement qu'elle le ferait avec un service centralisé ».

D'ailleurs, Chainalysis fait le parallèle avec Hydra, une marketplace centralisée du darknet. Après que la police allemande a saisi les serveurs et démantelé l'organisation, les activités se sont stoppées et les volumes de transactions en cryptomonnaies ont logiquement été réduits à zéro.

En résumé, la chute du nombre d'utilisateurs de Tornado Cash s'explique par deux raisons. D'abord, la difficulté d'accès au service, désormais réservé aux aguerris de la blockchain. Ensuite, le risque de voir son adresse être blacklistée de certaines autres applications d'Ethereum.

👉  À lire également – NFT : Un français arrêté aux États-Unis pour une arnaque à plusieurs millions de dollars

Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Sources : Rapport Chainalysis, Dune

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals