Partager cet article :

 

L'Incentivized Testnet Shelley de la blockchain Cardano (ADA) a été lancé avec succès. Ce testnet marque l'arrivée du staking pour les tokens ADA. À l'heure de l'écriture de cet article, ce sont près de 3,6 milliards de tokens qui ont été stakés, ce qui représente 11,7% des tokens actuellement en circulation. Les informations sont disponibles sur PoolTool.io dans la section itn_rewards_v1.

 

Des résultats très encourageants

Ces quelque 3,62 milliards de tokens ADA sont répartis auprès de 249 staking pools actives, avec en moyenne 14,6 millions de tokens par pool. La somme totale que représente ces tokens stakés est d'environ 1,24 milliard de dollars.

Bien qu'elle n'en soit qu'à ses débuts, l'ère Shelley de Cardano a le potentiel de supplanter ses concurrents déjà bien établis dans le monde du staking. En comparaison à d'autres blockchains, Cardano comporte déjà en moins de 24h plus de staking pools que l'EOS qui n'en a que 21 et TRON (TRX) qui n'en compte que 28. Cette différence a son importance et vient renforcer l'aspect décentralisé que Cardano cherche à atteindre.

Charles Hoskinson, CEO d'IOHK, la société mère de Cardano, a déclaré que l'équipe espère que le testnet atteindra les 1000 staking pools au terme de l'expérimentation. Même si le nombre semble être très ambitieux, les résultats prometteurs de l'Incentivized Testnet en seulement quelques heures prouvent que cette barre symbolique pourrait bel et bien être atteinte.

Les résultats obtenus par Cardano sont probablement dus au fait que les récompenses du staking sont assez élevées par rapport à ce que la concurrence propose. Selon le calculateur de rémunération mis au point par l'entité, le staking de 100 000 ADA, d'une valeur de 3 400 dollars à l'heure de l'écriture de cet article permettrait à l'utilisateur de réaliser un bénéfice d'environ 7,2%, soit environ 244 dollars et 7 150 ADA par an. Ces récompenses sont celles distribuées aux utilisateurs qui délèguent leurs tokens à des staking pools. Pour les personnes faisant fonctionner les staking pools, les récompenses récoltées sont encore plus impressionnante et peuvent atteindre jusqu'à 90% par an dans certaines configurations.

 

ADA staking

Avec un versement annuel fixé à 7,2%, Cardano se place parmi les offres de staking les plus rentables.

 

Pour le moment, le testnet n'est plus accessible, le mainnet de l'ère Shelley sera quant à lui mis en service au début de l'année 2020. À partir de son lancement, le staking sera disponible pour tous les utilisateurs. L'aspect décentralisé de Cardano devrait alors prendre encore plus d'importance et créer un écart encore plus significatif avec ses concurrents.

L'arrivée du mainnet de Shelley augmentera sans doute la participation et fera ainsi évoluer le nombre de staking pools. Cependant, l'afflux massif d'utilisateurs ne sera peut-être pas aussi impressionnant qu'avec le lancement du testnet. Les prochaines semaines sont cruciales pour Cardano et elles prouveront si oui ou non, le nombre de pools actives sur le réseau se maintient toujours à sa valeur actuelle.

 

Il y a quelques semaines, nous avons eu l'opportunité de rencontrer l'équipe d'EMURGO, la branche commerciale du projet Cardano. Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions développées par l'entité pour promouvoir l'adoption de cette blockchain, n'hésitez pas à consulter notre article sur le sujet. Nous avons également eu la possibilité d'obtenir une interview avec le CEO d'EMURGO, Ken Kodama, qui a répondu à de nombreuses questions portant sur le futur de Cardano.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar