Suisse : un think tank propose d’ajouter le Bitcoin (BTC) à la constitution fédérale

Le Bitcoin (BTC) dans la constitution suisse : c’est l’idée d’un think tank local, qui souhaite lancer le débat sur les cryptomonnaies. La Suisse confirmera-t-elle son ouverture au secteur des actifs numériques ?

Suisse : un think tank propose d’ajouter le Bitcoin (BTC) à la constitution fédérale

Un think tank souhaite promouvoir le Bitcoin en Suisse

Le think tank à but non lucratif 2B4CH a pour but de promouvoir les cryptomonnaies auprès du secteur privé et du gouvernement. Il a en fin de semaine annoncé un nouveau projet, qui compte rassembler 100 000 amateurs de cryptomonnaies suisses, afin d’interpeller le gouvernement au sujet du Bitcoin.

L’idée est d’amender l’article 99 de la constitution fédérale suisse, afin que celui-ci mentionne le Bitcoin au même titre que l’or. Cela ferait du BTC un actif de réserve pour la Suisse. Le think tank ne se fait pas d’illusion particulière sur ses chances de faire passer cette modification, mais le but est de commencer à susciter les discussions :

« Nous ne sommes pas particulièrement optimistes sur le fait de faire passer un loi, mais le but est de rassembler 100 000 signatures, afin de susciter une consultation publique et un débat ouvert. »

👉 Retrouvez toute l’actualité du Bitcoin (BTC)

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Mieux prendre en compte les cryptomonnaies

Selon Yves Bennaim, le fondateur de 2B4CH, le seuil des 100 000 signatures obligerait le vote à avoir lieu :

« Si les signatures sont rassemblées, il y aura une obligation légale de procéder à un vote, ce qui veut dire que des conversations et des débats seront déclenchés. Cela permettra éventuellement d’informer et d’éduquer les résidents de Suisse, et nous l’espérons du monde, pour donner l’exemple. »

Pour l’instant, le think tank n’en est qu’au début de ce projet, qui doit ensuite être présenté à la confédération. Cela pourrait prendre des mois ou des années avant que le vote n’ait réellement lieu.

Si tout cela ne donne rien d’autre qu’un coup de publicité aux cryptomonnaies, cela montre quand même que la Suisse reste un des pays les plus ouverts au secteur. Il y a deux semaines, on apprenait ainsi que le gendarme financier local avait approuvé un fonds en cryptomonnaies. À quand la France ?

? À lire également – Bitcoin au Salvador : Vitalik Buterin critique la stratégie de Nayib Bukele

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

Selon une étude, Solana et Sui seraient les blockchains les plus rapides, loin devant les infrastructures EVM

Selon une étude, Solana et Sui seraient les blockchains les plus rapides, loin devant les infrastructures EVM

Le Venezuela coupe l’électricité aux mineurs de Bitcoin (BTC) – Que s’est-il passé ?

Le Venezuela coupe l’électricité aux mineurs de Bitcoin (BTC) – Que s’est-il passé ?