La SEC de nouveau épinglée par un juge – Une « tendance troublante » pour le gendarme financier américain ?

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis fait-elle preuve d’un peu trop de zèle avec les entreprises liées aux cryptomonnaies ? C’est l’interprétation que font de plus en plus de juges aux États-Unis, face à la campagne sans relâche du gendarme financier américain. Serait-ce le début d’une contestation plus large ?

La SEC de nouveau épinglée par un juge – Une « tendance troublante » pour le gendarme financier américain ?

Un juge épingle de nouveau la SEC pour son zèle face à une entreprise crypto

Cela fait de nombreux mois que la SEC a lancé une campagne sans précédent contre les entreprises crypto qui proposent leurs services aux États-Unis. Et si jusque là c’étaient surtout les concernées qui accusaient la SEC d’être trop sévère, il semblerait que cela ne soit plus le cas.

Preuve en a été faite cette semaine avec un juge de la Cour de l’Utah, qui menace la SEC de sanctions. Le gendarme financier américain est en effet opposé à l’entreprise DEBT Box, qu’elle accuse d’avoir proposé des titres financiers non autorisés. Mais lors du procès, le juge en charge de l’affaire s’est montré ferme et a condamné les actions de la SEC :

« La Cour craint que la Commission ait donné des renseignements faux ou trompeurs, […] qui violent l’intégrité de la procédure. »

👉 Dans l’actualité également – La SEC porte de nouveau plainte contre Kraken : quelles sont les accusations cette fois-ci ?

Le juge accuse notamment la SEC d’avoir gelé les actifs de DEBT Box sans qu’il y ait lieu de le faire, une mesure censée être exceptionnelle. La Cour envisage donc des sanctions à l’égard du gendarme financier américain. Les avocats de Debt Box ont également réagi, condamnant les actions de la SEC :

« La SEC s’est trompée dans cette affaire, vraiment trompée. Elle ne devrait pas être autorisée à continuer à présenter des arguments fallacieux. »

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Une tendance maintenant bien établie ?

Dans l’écosystème crypto, le zèle de la SEC est désormais bien connu. Mais en parallèle de plus en plus d’acteurs pointent du doigt les procédures parfois hâtives ou erronées de l’institution américaine. Le responsable légal de Ripple, Stuart Alderoty, a ainsi fait la liste des erreurs de la SEC dans le cadre des affaires liées aux sociétés crypto :

Il évoque plusieurs affaires, où la SEC a été accusée d’« hypocrisie » et d’être inconsistante dans ses déclarations et jugements. Notamment l’affaire Coinbase : la Securities and Exchange Commission n’avait ainsi jamais répondu aux demandes de clarification réglementaires de la plateforme d’échange. Ces événements ont tous eu lieu depuis un an, sous la direction de Gary Gensler.

👉 Sur le même sujet – Cryptomonnaies : une commissaire de la SEC dénonce « l’approche extrêmement dure » de l’agence

Selon Stuart Alderoty, une « tendance troublante » a donc émergé. Ce qui est interrogé en sous-texte, c’est la capacité de la SEC à juger de manière appropriée et non biaisée des affaires qui l’opposent aux sociétés crypto. Et les questionnements de ce type sont de plus en plus nombreux au-delà de l’écosystème.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Court listener

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
l'ORACLE

La SEC défend les banques, le vol, le blanchiment et la corruption que les crypto de la blockchain décentralisée ne permettront plus sans que cela se sache, car tout sera visible par tous.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Cryptomonnaies : la méthode pour identifier les sommets d'un marché haussier

Cryptomonnaies : la méthode pour identifier les sommets d'un marché haussier

Solana prête à rebondir ? Analyse technique du SOL du 18 juin 2024

Solana prête à rebondir ? Analyse technique du SOL du 18 juin 2024

LayerZero (ZRO) : dernière ligne droite pour l'airdrop — Êtes-vous éligibles ?

LayerZero (ZRO) : dernière ligne droite pour l'airdrop — Êtes-vous éligibles ?

Le responsable crypto de la SEC quitte l'agence de régulation

Le responsable crypto de la SEC quitte l'agence de régulation