Ripple, Consensys, Fireblocks... Mastercard compose une équipe de choc pour s'attaquer aux MNBC

L’avenir passera-t-il par les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) ? Oui, selon le géant des paiements Mastercard, qui compte bien s’attaquer à ce juteux marché. L’entreprise vient d’annoncer la création d’une équipe de consultation et de recherche pour mieux en comprendre les enjeux. Et l’on y trouve des poids lourds du secteur des cryptomonnaies.

Ripple, Consensys, Fireblocks... Mastercard compose une équipe de choc pour s'attaquer aux MNBC

Mastercard souhaite s’attaquer au secteur des MNBC

Mastercard annonce ce nouveau partenariat d’ampleur dans un communiqué paru hier, baptisé sobrement : « Est-ce que la sécurité est le nouveau “sexy” ? ». L’entreprise note que les monnaies numériques de banque centrale ont eu des difficultés à captiver l’intérêt du public :

« Les banques centrales ont exploré des moyens d’émettre leurs propres devises de manière numérique depuis des années. Mais leurs efforts n’ont pas captivé l’attention du public, à l’inverse des cryptomonnaies (pour le meilleur, et plus récemment pour le pire). »

Selon Mastercard, le déficit de confiance que subit actuellement le secteur des cryptomonnaies, perceptible depuis l’affaire FTX, montre que le monde est prêt à accepter des solutions plus sécurisées… Comme les MNBC. Selon le géant des paiements, les monnaies numériques de banque centrale ont le potentiel de transformer la vie quotidienne de leurs utilisateurs, plus que les cryptomonnaies.

👉 Pour aller plus loin – Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) – C’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Une équipe spécialisée pour s’attaquer au sujet

Pour rappel, la majorité des projets de MNBC actuels font usage de la blockchain. L’idée de Mastercard est donc de créer ce programme de partenariat, afin de mieux comprendre les bénéfices et les limites de ces actifs encore très novateurs. Le groupe initial, qui sera étoffé à l’avenir, inclut Ripple (XRP) et Consensys, deux poids lourds des cryptomonnaies. L’on trouve aussi l’opérateur Fireblocks, un service de garde de cryptomonnaies associé à plusieurs grands acteurs institutionnels comme Revolut ou Crypto.com.

Les participants ont été recrutés par Mastercard pour leurs capacités, et les travaux qu’ils effectuent déjà dans le secteur des MNBC :

« Leurs efforts incluent la capacité de Fireblocks à construire de l’interopérabilité, […] les travaux de Consult Hyperion avec des banques centrales et des processeurs de paiement […] ainsi que le lancement d’un stablecoin national par Ripple en collaboration avec la République des Palaos. »

👉 Plus d’infos –Les îles Palaos lancent un stablecoin dollar avec la plateforme de Ripple (XRP)

Mastercard s’est montrée historiquement ouverte aux technologies blockchain. Cette nouvelle initiative est donc dans la lignée de ce que l’on a pu voir de la part du géant des paiements, qui souhaite faciliter les moyens d’échanger de la valeur :

« À mesure que nous regardons vers un futur guidé par le numérique, il sera essentiel que la valeur conservée via des MNBC soit aussi aisée à utiliser que d’autres formes d’argent. »

Mastercard se positionne donc manifestement pour être un acteur de poids dans l’écosystème naissant des monnaies numériques de banque centrale.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Source : Mastercard, communiqué

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds

Uniswap : pourquoi le token UNI est-il en hausse de 40 % sur la semaine ?

Uniswap : pourquoi le token UNI est-il en hausse de 40 % sur la semaine ?