La Chine durcit (vraiment) le ton en ce qui concerne le mining

En Chine, cela fait des années que les rumeurs d’une interdiction du mining par le gouvernement circulent. Elles ne sont en général pas suivies d’actes, c’est pourquoi la communauté crypto a appris à les ignorer, pour la plupart. Mais serait-ce la fin des positionnements de principe ? Comme le rapportait le journaliste local Wu Blockchain, une réunion d’une commission financière chinoise a montré que le gouvernement semble cette fois décidé à faire suivre ses paroles par des actes :

« C’est la première fois que les plus haut placés au gouvernement chinois ont proposé un tel coup en ce qui concerne l’industrie du mining. »

👉 Retrouvez toute l’actu de la régulation des cryptomonnaies

Huobi et OKEx premières victimes de ce durcissement des règles ?

Ces premiers rapports ont commencé à être pris au sérieux lorsque Huobi et OKEx ont tous deux confirmé avoir adapté leurs services suite aux communications du gouvernement. Huobi Pool a annoncé hier qu’il cesserait de proposer ses services de mining aux utilisateurs chinois. De manière notable, cela ne concerne pas les mineurs de FIL, Filecoin étant largement porté par des mineurs locaux.

Autre signe de ce changement de paradigme : OKEx a suspendu l’achat et la vente de OKB, sa cryptomonnaie native, contre le yuan (RMB). L’exchange n’a pas communiqué sur cet arrêt, et on devrait connaître plus de détails en ce début de semaine, selon Wu Blockchain. Huobi a de son côté confirmé la suspension de certains autres services, sans mentionner directement le gouvernement chinois :

« À cause des changements de dynamique récents sur les marchés, et dans le but de protéger les intérêts des investisseurs, une partie des services […] sont temporairement non disponibles pour les nouveaux utilisateurs de certains pays ou certaines régions. »

Cela aura-t-il un effet durable sur les cours de cryptomonnaies ? On le sait, les mineurs et investisseurs chinois ont un poids considérable sur les marchés. Le durcissement de l’attitude de la Chine en prévision du lancement du yuan numérique pourrait donc avoir un effet bien au-delà de ses frontières.

👉 A lire : Chine - Le géant du e-commerce JD.com utilise le yuan numérique pour payer son personnel

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments