Les activités de Binance menacées aux Îles Caïmans ?

Dans une déclaration publiée ce vendredi, l'Autorité monétaire des Îles Caïmans (CIMA) informe le public que ni Binance, ni Binance Group, ni Binance Holdings Limited ne sont « enregistrés, licenciés, règlementés ou autrement autorisés » par le régulateur.

L'organisme explique que cette clarification fait suite à de multiples articles de presse ayant qualifié Binance de plateforme d'échange de cryptomonnaies basée aux Îles Caïmans.

« L'Autorité enquête actuellement pour savoir si Binance, Binance Group, Binance Holdings Limited ou toute autre entité affiliée à ce groupe de sociétés a des activités opérant dans ou à partir des Îles Caïmans qui pourraient relever de la surveillance règlementaire de l'Autorité, » ajoute la CIMA, sans pour autant formuler de quelconques accusations.

Un porte-parole de Binance a rapidement démenti les déclarations de la CIMA, et assure auprès de The Block que « Binance a toujours fonctionné de manière décentralisée et que l'entreprise ne gère pas de plateforme depuis les îles Caïmans ».

« Nous avons néanmoins des entités enregistrées en vertu des lois des îles Caïmans qui exercent des activités autorisées par la loi et qui ne sont pas liées à l'exploitation d'activités de trading de cryptomonnaies. Nous travaillerons avec les régulateurs pour répondre à toutes les questions qu'ils pourraient avoir, » a ajouté la porte-parole.

L'année dernière, de multiples médias ont affirmé que Binance avait un siège social dans les Îles Caïmans. En revanche, le PDG Changpeng Zhao est peu enclin à révéler l'emplacement réel de la plateforme, affirmant que celle-ci n'a absolument pas de siège social et qu'elle agit de manière décentralisée.

Pourtant, Binance Holding Limited est bel et bien enregistrée dans les Îles Caïmans, même si les réelles activités de cette entité de Binance ne sont pas connues.

Les Îles Caïmans rejoignent ainsi le Japon, le Royaume-Uni, Singapour, l'Allemagne et le Canada sur la liste grandissante des juridictions ayant Binance en ligne de mire.

Toutefois, tout cela ne signifie pas que Binance est en danger. La plateforme prend certainement ses obligations de conformité très au sérieux et sa position de leader du marché ne lui permet de faire l'impasse sur les exigences règlementaires où elle opère.

👉 Pour aller plus loin – Binance met un terme à ses activités dans la province de l'Ontario

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments