Qu'est-ce que la composabilité dans le cas de la blockchain ?

La notion de composabilité est aujourd'hui cruciale pour les blockchains, car celle-ci stipule que différents composants d'un système peuvent être assemblés pour créer de nouvelles fonctionnalités. En quoi la composabilité est-elle une composante essentielle des blockchains ? Quels sont les différents types de composabilité ?

Qu'est-ce que la composabilité dans le cas de la blockchain ?

C'est quoi la composabilité ?

La composabilité est la propriété d'un système qui permet à ses composants d'être combinés de différentes manières pour former de nouveaux mécanismes ou remplir de nouvelles fonctions.

Dans le domaine du logiciel, la composabilité est souvent utilisée pour décrire la capacité de différents modules à être combinés et utilisés ensemble pour créer de nouvelles applications ou étendre la fonctionnalité de systèmes existants. Cela peut être réalisé par l'utilisation d'interfaces de programmation (API) et d'autres mécanismes qui permettent à différents composants de communiquer et d'interagir les uns avec les autres.

La composabilité est un principe important dans de nombreux domaines de la technologie, en particulier pour le secteur de la blockchain, car elle permet de créer des systèmes complexes à partir de briques de construction plus simples, et de réutiliser et de réaffecter des composants existants pour créer de nouvelles solutions. Elle peut également faciliter le développement de systèmes modulaires et évolutifs, qui peuvent être plus facilement maintenus et modifiés au fil du temps.

Une bonne approche de la composabilité consiste à imaginer les éléments composables comme des briques de Lego. Chaque Lego peut être assemblé avec un autre, ce qui permet de construire des structures complexes en combinant différents éléments.

L'application crypto tout-en-un

0 frais pour votre 1er achat de cryptos 🔥 (jusqu'à 200 $)

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

L'application de la composabilité dans la blockchain

En prenant l'exemple de la blockchain Ethereum (ETH), les smart contracts sont des sortes d'API publiques, de sorte que tout le monde peut interagir avec ou les intégrer dans des applications pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires. La composabilité des smart contracts fonctionne généralement selon 3 principes : découvrabilité, autonomie et modularité.

La découvrabilité

Par conception, les smart contract sont open source : n'importe qui peut solliciter un smart contract ou reprendre son code. Là où dans la programmation traditionnelle, les développeurs ne peuvent pas intégrer des bibliothèques logicielles dans des applications si ces dernières ne sont pas disponibles publiquement.

Blocs Modulables

L'autonomie

Les composants d'un système composable doivent être en mesure de fonctionner de manière autonome. Chaque smart contract de la blockchain Ethereum est auto-exécutable et peut fonctionner sans dépendre d'autres parties du système.

La modularité

La modularité est la capacité des composants individuels à effectuer une tâche spécifique. Dans le cas de la blockchain Ethereum, chaque smart contract a un cas d'utilisation spécifique. Il peut par exemple être un token non fongible (NFT), un protocole d'échange de tokens, etc.

👉 C'est quoi un smart contract (ou contrat intelligent) ?

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les différents types de composabilité

La composabilité syntactique

Ce type de composabilité fait référence au fait qu'une application décentralisée (dApp) à la possibilité d'utiliser des technologies créées par d'autres applications. Sur le protocole Ethereum, les smart contracts sont consultables par tous et peuvent être sollicités par tout autre contrat. Cela signifie que toute technologie développée peut être réutilisée par l'ensemble de l'écosystème Ethereum.

Cette possibilité de réutiliser des composants open source, tels que les smart contrats d'autres protocoles, augmente considérablement l'efficacité de la construction sur l'écosystème Ethereum et permet aux équipes de se concentrer sur le développement de nouveaux composants. Indéniablement, la composabilité syntactique engendre un plus fort degré d'innovation en permettant aux équipes d'allouer plus efficacement leurs ressources.

La composabilité atomique

Dans le contexte de la blockchain, la composabilité atomique fait référence à la capacité de combiner plusieurs transactions ou smart contracts en une seule transaction atomique. Ainsi, puisque toutes les opérations sont alors liées, s'il l'une d'entre elles fait défaut, l'entièreté de l'opération échouera.

La composabilité atomique est un élément fondamental de la finance décentralisée (DeFi), car elle rend possible des pratiques innovantes telles que les « flash loans », des opérations très particulières où un actif est emprunté, investi et remboursé en une seule et même transaction.

L'utilisation des techniques de composabilité atomique peut donc conduire à la création d'applications décentralisées puissantes et à la capacité de créer des instruments financiers complexes. Cela permet également de répartir une transaction sur plusieurs exchange décentralisés, ou de voter simultanément sur plusieurs propositions de DAO.

👉 Qu'est-ce que la DeFi ? Tout savoir sur la finance décentralisée

Investir dans l'immobilier avec la blockchain

🏠 À partir de 50 $ seulement

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

La composabilité morphologique

Bien que la conception d'Ethereum vise à faciliter la coordination de différentes applications décentralisée, cela ne signifie pas automatiquement que les éléments de celles-ci fonctionneront ensemble de manière transparente.

Les développeurs doivent alors collaborer pour assurer cette compatibilité. Au sein de l'écosystème Ethereum, l'une des façons d'y parvenir est d'utiliser un ensemble de normes acceptées par l'entièreté des utilisateurs, comme les standards de tokens (ERC).

La norme la plus connue est sans aucun doute la norme ERC-20, qui définit les lignes directrices pour le fonctionnement des tokens sur la blockchain Ethereum. La norme ERC-721 est également à connaître, celle-ci étant utilisée pour la majorité des tokens non fongibles (NFT) sur cette blockchain.

Grâce à l'utilisation de telles normes, des marketplaces de NFT, des portefeuilles et des protocoles divers peuvent se comprendre et proposer des fonctionnalités spécifiques à ces tokens.

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Conclusion sur la composabilité au sein des blockchains

Élément fondamental des blockchains, la composabilité joue un rôle crucial dans le bon développement de ces dernières. Toute blockchain publique qui se respecte se doit de mettre l'accent sur la composabilité, afin d'aider sa communauté à construire diverses applications sur son réseau.

Bien qu'Ethereum soit ici l'exemple utilisé pour illustrer cette notion, la majorité des blockchains dispose d'un haut degré de composabilité. Une blockchain qui déciderait de mettre ça de côté aura davantage de difficulté à attirer des développeurs, lesquels font vivre ces écosystèmes décentralisés.

👉 Pour aller plus loin : Comment se former efficacement à la technologie blockchain en 2023 ?

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023