Un monde où le bull run est effacé du jour au lendemain

Il est 9h00. Votre réveil sonne et vous allumez comme chaque matin votre téléphone.

Les notifications pleuvent. Cette nuit, le marché asiatique, comme il en a la réputation, s’en est donné à cœur joie. Le marché est rouge. Plus que d’habitude, vous dites-vous. Et vous pourriez ne pas avoir tort. Bitcoin affiche une bien triste progression, à -30%, décrochant de 85000$ à 59500$. Les altcoins saignent. Moins 60% en moyenne. Votre pépite recule même de 68%. La claque.

Une correction de plus ? Elle paraît si brutale que vous avez du mal à y croire. La fin du bull run alors ? Possible, mais vous n’y croyez pas. Trop dur à avaler. Les yeux rivés sur les courbes, vous guettez la moindre reprise, scrollant de l’autre main Twitter à la recherche d’un signe d’espoir : le marché haussier ne peut pas se finir ainsi.

« Les débutants ne veulent pas aborder le sujet de la sortie et pensent que les cours montent à l’infini. L’avidité sans fin finira dans les larmes, confie CryptoMatrix. 90% des particuliers perdent en bull run. Soit parce qu’ils n’auront jamais pris profit. Soit parce qu’ils auront acheté le top. »

Sur cette montée, le cours du Bitcoin a déjà subi d’autres corrections. Seule une, fin février, a ramené le fameux Crypto Fear & Greed dans la peur. Quant à cette fois, il est trop tôt pour le savoir. Le curseur est toujours plaqué sur Extrem Greed.

9h20.

Vient le moment le plus compliqué : ouvrir votre portefeuille, pour estimer les dégâts.

La veille, ce dernier affichait une progression de 660% en six mois, portant votre richesse à 39 000 €. Une progression folle et une somme importante pour un jeune venu sur le marché crypto. Douche froide. Votre magot a bien fondu. 24 000€ ont disparu. Comment avez-vous pu être aussi avide ?

Même si Twitter semble sceptique, vous croyez encore que la reprise est possible. Pourtant, tous vos analystes préférés partagent la feuillette Wall Street et se plaisent à crier au top de la bulle.


Vous avez du mal à déglutir, vous qui attendiez le chiffre psychologique des 100 000$ sur Bitcoin.

« Les derniers entrants seront les dindons de la farce. Entre 12 et 18 mois après le halving, le bull market domine. Mais ensuite, le bear market suit. Ça a toujours été le cas, rappelle CM.  Aujourd’hui, le Bitcoin est à 50 000$. Celui qui l’a acheté à 3 000$ est super gagnant par rapport à 99% du marché. Mais celui qui l’achète à 50 000$, même s’il vise 100 000$, ne fera qu’un fois 2, une progression faible pour ce marché. Le danger est là. Chercher une progression excessive, alors que pour moi, le train est déjà passé. »

9h40.
Il faut prendre une décision. En 2017, le Bitcoin a perdu 70% de sa valeur en 2 mois et jusqu’à 85% au bout d’un an. Le bear market a duré presque trois ans et durant ce laps de temps, les altcoins ont perdu 95% de leur valeur. Inutile de laisser son butin se rétrécir encore, sans être sûr que le cycle de 2024 rattrape votre excès d’avidité.

« La poussée de début 2021 était folle. Mes objectifs de 2021 ont été pulvérisés en 15 jours», confie CryptoMatrix.

Savoir quand le bear market remplace la correction n’est pas chose aisée.

« Il y a cette phase de déni où on se dit : je n’ai pas pu être aussi bête, avoir autant de profits non réalisés et ne pas avoir pris de profits. En 2017 j’ai connu des camarades qui ont placé 10 000 $ sur Ethereum, qui ont vu leurs balances s'élever jusqu'à 2 millions de dollars. Ils ont fini la partie avec 80 000$ », soupire l’influenceur.

9h50.
Holder 4 ans de plus et retirer le jour où votre balance retrouve des couleurs ? Certains l’ont fait, mais c’est long.

Retirer moins que votre mise de départ serait insoutenable. Pour le moment, il reste une petite marge.

Vous pensez à cette plus-value non réalisée. Plus de 20 000 $ partis en fumée. Ces chiffres sur votre wallet vous ont fait perdre la valeur des choses. 20 000 $, c’est une somme que vous n’avez même pas sur votre compte courant.

La période vous a fait croire que vous ne perdriez jamais. Elle vous a fait miroiter un don de trader que vous n’aviez probablement pas acquis en seulement quelques mois. Un sentiment de supériorité vous a fait remettre en cause votre mode de vie. Et votre travail.

« Tout le monde est un génie actuellement. Certains veulent quitter leur travail pour devenir trader, ou travailler dans la crypto. Pour le moment, le mode facile est activé, mais ça ne dure pas. Et la différence entre la correction ou la fin du bull run ne se voit que trop tard, quand de gros supports ont cédé. Et le cours aura déjà baissé de plus de 60% », détaille CM.

9h55.
Dernier coup à jouer : Faire all in sur les altcoins. En 2017, ils avaient explosé après le top du bitcoin… Cela pourrait rattraper vos pertes ?

« En termes de marketcap, c’est vrai qu’on voit une énorme marge de progression pour les alts. Le marché affiche une capitalisation de 1700 milliards. Je pense qu’on pourrait avoir un marché entre 3 000 et 4 000 milliards de dollars en fin de cycle. Certains attendent 7 000 à 10 000 milliards. Pourquoi pas, le M2 explose avec l'impression monétaire à gogo, ça se retrouve forcément dans les marchés. Et ça peut faire le jeu du Bitcoin. Mais je ne suis pas certain qu’une grosse altseason fasse suite au top du Bitcoin. Je pense qu’on aura plusieurs belles poussées, mais pas une grande finale à la 2017 », calcule CryptoMatrix. 

BipBipBip

La lumière frappe votre visage à travers vos volets mal fermés. Vous voilà sorti de votre sommeil. Un moment d’égarement. Vous vous précipitez sur votre téléphone. Votre portefeuille n’a pas fondu. Et pour cause, vous aviez pris des profits régulièrement durant toute la montée.

Le plan que vous aviez imaginé fonctionne à merveille. Une partie de vos plus-values continuent de grimper, quand d’autres sont d’ores et déjà sur votre compte courant. Mieux vaut sortir un peu trop tôt que trop tard, et appliquer un DCA à la sortie, comme vous l’aviez si bien fait à l’entrée.

👉 Découvrir le DCA ou l'investissement programmé

« Les marchés financiers de tout temps n’ont pas fait le jeu des particuliers, rappelle-t-il. Et n’ont jamais donné 90% gagnants. C’est la smart money et les institutionnels qui sont grands gagnants. Les particuliers, eux, courent après le train et en descendent en sautant du wagon un peu tard. Tout en se faisant très mal », conclut CryptoMatrix. 

Quel cauchemar.

👉 Il est important de développer ses connaissances sur le marché crypto. Pour cela, nous avons plusieurs centaines de guides explicatifs qui n'attendent que vous

A propos de l'auteur : Valentin Demé

twitter-soothsayerdata

Passionné par la technologie Blockchain et les crypto monnaies, je suis la voix du podcast de Cryptoast. J'écris également beaucoup sur les sujets DeFi.
Tous les articles de Valentin Demé.

guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Denis

Le DCA en sortie.........Merci....

gilhoo

Je viens de me lancer dans la crypto et un article comme celui-ci me fait le plus grand bien. A relire le jour où ma cupidité l'emporte sur la raison !

Nicosz

Bel article !