Pouvoir d’achat : c’est quoi un « salaire décent » pour les Français ?

Le groupe Michelin s’est récemment distingué en proposant un « salaire décent » pour ses employés, qui va au-delà des minimums sociaux. Comment alors définir un salaire décent en France, et quel serait son montant pour vivre confortablement ?

Pouvoir d’achat : c’est quoi un « salaire décent » pour les Français ?

Michelin, le « salaire décent » et le pouvoir d’achat des Français

Le PDG du groupe Michelin, Florent Menegaux, a réussi un coup de communication efficace la semaine dernière. Il affirmait ainsi dans les colonnes du Parisien qu’aucun salarié de son entreprise n’était rémunéré au SMIC, et que celui-ci n’était pas suffisant pour vivre décemment :

« Nous sommes arrivés à la conclusion qu’un salaire décent devait permettre à une famille de quatre personnes, deux adultes et deux enfants, de se nourrir, mais aussi de se loger, de se soigner, d’assurer les études des enfants, de se constituer une épargne de précaution, d’envisager des loisirs et des vacances. »

👉 Retrouvez notre guide – Top 7 des banques les plus crypto-friendly en France

Selon le président de Michelin, un salaire décent correspondrait donc à 2 fois un SMIC en région parisienne (soit 2 797 euros nets), et à +20 % du SMIC à Clermont-Ferrand, la ville où est situé le siège social de l’entreprise. Pour rappel, le SMIC est actuellement fixé à 1 398 euros nets.

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Que serait un salaire décent selon les Français ?

La nouvelle a déclenché de nombreuses discussions autour des salaires minimums en France. La notion de « salaire décent » est en effet floue et basée sur une perception des besoins quotidiens des salariés. C’est ce qu’on appelle un « living wage » dans les pays anglophones. Quant au SMIC, le Code du travail prévoit sa revalorisation lorsque l’indice des prix à la consommation, autrement dit l’inflation, augmente de plus de 2 % sur l’année.

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) avait publié son rapport annuel à l'été 2023, qui interroge les Français sur leur perception de la pauvreté. Elle a demandé aux personnes interrogées quel serait le montant dont doit disposer au minimum un individu par mois.

Pour les Français, cette somme devrait s’élever à 1983 euros nets par mois. On notera que la question a été posée en décembre 2022, soit au moment où l’inflation était au plus haut.

👉 Dans l’actualité également – 12 % des Français possèdent des crypto-actifs 

Cela correspond donc à près de 600 euros de plus que le SMIC actuel. Ce chiffre tend d’ailleurs à être confirmé par un sondage mené par CSA Research pour Cofidis en septembre dernier. Celui-ci indiquait qu’il manquait 588 euros par mois aux Français pour « vivre confortablement ».

C’est un enjeu clé, à un moment où le Premier ministre Gabriel Attal souhaite « désmicardiser » la France. Les smicards représentaient 17,3 % des salariés français en 2023, soit un record selon la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (Dares).

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Dares, Drees

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?