Polygon Labs répond à la SEC en dénonçant une incompréhension de la technologie blockchain

Polygon Labs, l'organisation à la tête de la blockchain du même nom, a affirmé son désaccord avec les récentes déclarations de la SEC. Dans un argumentaire de 17 pages, ses équipes révèlent le manque de connaissance des autorités de régulation sur le fonctionnement d'une blockchain. Bien que la SEC multiplie ses attaques contre l'industrie du Web3, Polygon Labs s'ouvre à l'institution en lui proposant d'échanger sur le sujet pour une régulation plus juste aux États-Unis.

Polygon Labs répond à la SEC en dénonçant une incompréhension de la technologie blockchain

Polygon s'oppose à la SEC

La semaine dernière, la Securities and Exchange Commission (SEC) a relevé une dizaine de cryptomonnaies qu'elle considère comme des valeurs mobilières. Parmi elles, le MATIC, la cryptomonnaie native du réseau Polygon, solution de scalabilité du réseau Ethereum (ETH).

🔴 DIRECT – Suivre la croisade de la SEC contre les cryptomonnaies en temps réel

Toutefois, ce ne sont pas seulement les cryptomonnaies qui sont impliquées dans cette affaire, mais aussi les blockchains. Selon la SEC, ces réseaux et leurs participants (individus et entreprises) devraient s'enregistrer en tant que bourse nationale des valeurs mobilières (« NSE ») ou système de négociation alternatif («ATS»).

Dans ce contexte, Polygon Labs répond à l'institution américaine dans un argumentaire dénonçant son incompréhension des technologies à l'œuvre dans le Web3 :

« La "Reopening Release" comprend fondamentalement mal la manière dont la technologie fonctionne et cherche donc à réguler les individus, les entités et les logiciels d'une manière qui n'a jamais été faite auparavant dans ce pays ou, à notre connaissance, ailleurs. »

La « Reopening Release » fait référence à la réouverture, par la SEC, des discussions relatives aux plateformes d'échange de cryptomonnaies. L'autorité de régulation souhaite proposer des amendements pour modifier la législation et considérer certaines cryptomonnaies comme des « securities », soit des valeurs mobilières.

Rappelons que Polygon est une solution de scalabilité qui permet aux internautes du Web3 de profiter de faibles frais de transactions sur les applications décentralisées (dApps) composant l'écosystème de la blockchain Ethereum (ETH).

👉 Comment acheter du MATIC à travers ce guide dédié

dYdX : le leader des exchanges décentralisés (DEX)
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Les arguments de Polygon

Au-delà de l'incapacité des autorités de régulation à se pencher sérieusement sur le fonctionnement de ces technologies, d'autres arguments sont cités par Polygon Labs tels que l'ambivalence de leurs déclarations.

D'après la SEC, les validateurs d'une blockchain devraient entrer dans le champ d'application des lois sur les valeurs mobilières car ils pourraient avoir une influence sur les protocoles de la finance décentralisée (DeFi). Ces derniers constitueraient des intermédiaires entre les acheteurs et vendeurs de cryptomonnaies.

Toutefois, selon Polygon Labs, ces déclarations précédentes sont contredites par la SEC elle-même. L'institution américaine affirme que les validateurs n'ont pas seulement pour mission l'enregistrement des transactions issues des applications DeFi, mais aussi l'inscription d'un nombre significatif d'informations et d'échanges en provenance de divers protocoles et logiciels :

« Ils [validateurs] ne réunissent pas acheteurs et vendeurs de titres, ni ordres de titres. En fait, la "Reopening Release" elle-même reconnaît ce fait en admettant que "la fonction qu'ils remplissent ne concerne pas seulement un système de négociation alternatif («ATS»)" »

D'ailleurs, toujours d'après Polygon, la SEC n'aurait pas défini quelle est l'entité responsable d'un système décentralisé. Serait-ce une entreprise ? Le créateur originel du smart contract ? Un groupe d'individus informel ? Aujourd'hui, l'institution de régulation comprend tous les acteurs d'un réseau, preuve d'une régulation confuse et encore trop peu précise.

Polygon Labs conclut sa réponse en démontrant que le flou juridique des États-Unis autour des cryptomonnaies et des blockchains pousse les entreprises américaines à se délocaliser dans des États plus accueillants, à l'instar de l'Union européenne et de son règlement MiCA (Markets in Crypto Assets).

👉 MiCA - Tout comprendre à la régulation européenne sur les cryptomonnaies

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Sources : SEC, PR

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin