Un parfum inspiré de la science-fiction

Basé à Berlin, Look Labs innove en transformant son nouveau parfum « Cyber » en token non fongible (NFT). Le NFT prend la forme d'une vidéo en 3 dimensions comprenant le visuel du flacon et le spectre infrarouge obtenu par spectroscopie du proche infrarouge (SPIR) de l'eau de parfum.

La « Cyber Eau de Parfum » est le fruit d’une collaboration entre Look Labs et le canadien Sean Caruso. L'artiste nord-américain est connu pour son art immersif et ses musiques expérimentales.

On retrouve cette influence avant-gardiste dans la conception du flacon. Le vaporisateur est en effet déclenché par la pression d'un écran tactile.

Cyber est une eau de parfum qui « s'inspire des films de science-fiction et d'un monde dans lequel la technologie, l'intelligence artificielle et les innovations scientifiques de pointe font partie intégrante de notre vie quotidienne, » indique l’entreprise.

Fabriquée dans le sud de la France, à Grasse, l’eau de parfum est unisexe. Elle présente des fragrances de genièvre, d’iris et de bois de santal. Cet élixir est pour l’instant uniquement disponible en prévente, mais son prix pourrait avoisiner les 280 $ pour 100 millilitres.

Les 10 précieux NFTs qui illustrent la démarche artistique derrière cette création ont été eux mis en vente sur Rarible au prix unitaire de 10 ETH. Les premiers acquéreurs de ce NFT, recevront également un exemplaire collector du précieux liquide.

Rendus disponibles il y a quatre semaines, les offres des acheteurs semblent stagner autour de 0,4 ETH l'unité.

Les NFTs, nouvel outil de communication pour les marques de luxe ?

L’impact écologique d’un tel packaging peut en dissuader certains de passer commande. Néanmoins, cela nous permet de nous questionner sur l’avenir des NFTs en tant qu’outil de communication.

Comme l’expliquait Philippe Benacin PDG d’Interparfums pour Le Monde :

« le coût [d’un parfum] se répartit entre 50 % pour le distributeur (Sephora, Marionnaud…), 30 % en dépenses de publicité et marketing et 20 % en fabrication du produit (ce qui inclut notamment le jus, le flacon, l’emballage) ».

Il est donc naturel de voir les entreprises rivaliser de créativité pour tenter de réduire la part de ces 30% dépensés pour la communication du produit. Le récent boom des NFTs créés par des entreprises en témoigne.

Les NFTs incarnent une notion de rareté, un impact visuel fort dans un univers jeune et branché. Ils sont donc de parfaits outils pour les acteurs de la parfumerie et plus généralement pour le commerce retail du luxe.

Preuve en est, l’entreprise italienne Gucci a lancé ses sneakers Virtual 25 utilisables dans différents jeux vidéosur différentes plateformes de jeu. On peut aussi citer le célèbre horloger Jacob &and Co et son NFT de montre SF24.

Tous les acteurs du luxe n’utilisent pas encore les NFTs à l’instar de Look Labs. Cependant, la technologie blockchain a au moins une autre application qui séduit les géants du luxe : freiner la contrefaçon et améliorer la traçabilité.

👉 Retrouvez toutes les actualités sur les tokens non fongibles (NFT)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Richard Noyer

Dans la blockchain depuis 2020, je souhaite vouer mon avenir à cette technologie et aux promesses sociétales qui l'entourent. Cryptoast me permet aujourd'hui de conjuguer mes différentes passions que sont la blockchain, l'écriture et la vulgarisation.
Tous les articles de Richard Noyer.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments