Le Pakistan envisage l’interdiction totale des cryptomonnaies

Selon un rapport du média local Samaa, la Banque d’État du Pakistan ainsi que le gouvernement fédéral recommandent désormais l’interdiction totale des cryptomonnaies. Le rapport a été soumis à la Haute cour de la province du Sindh ce mercredi.

C’est la première fois que la banque centrale du Pakistan adopte un positionnement aussi net. En plus de souhaiter l’interdiction totale des cryptomonnaies, elle compte appliquer des amendes aux plateformes d’échange qui opéreraient dans le pays.

Le rapport indique que 11 autres pays dans le monde ont déjà interdit les cryptomonnaies. Pour rappel, une publication récente du Congrès des États-Unis expliquait que l’Algérie, le Bangladesh, la Chine, l’Égypte, l’Iraq, le Maroc, le Népal, le Qatar et la Tunisie avaient interdit totalement les crypto-actifs.

👉 Pour aller plus loin – Plus de 50 pays ont placé des limites à la circulation des cryptomonnaies, selon un rapport

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

« Protéger » les investisseurs

Le rapport justifie ce positionnement très strict par les risques encourus par les utilisateurs de cryptomonnaies. On y trouve les accusations habituelles à l’encontre du secteur : financement du terrorisme et blanchiment d’argent entre autres.

Pourtant, les habitants du Pakistan montrent un certain attrait pour les cryptomonnaies. Selon la Fédération des Chambres du Commerce et de l’Industrie du Pakistan, ces derniers auraient investi 20 milliards de dollars dans ce type d’actifs.

On note aussi l’arrivée d’une éventuelle monnaie numérique de banque centrale (MNBC) au Pakistan. Le gouverneur de la banque centrale avait en tout cas annoncé « étudier très sérieusement » le sujet. Or on observe que l’hostilité de certains pays à l’encontre des cryptomonnaies survient souvent en parallèle du développement d’une MNBC – cela a été le cas en Chine.

Quoi qu’il en soit, le Pakistan pourrait bientôt rejoindre la courte liste des pays ayant totalement interdit les cryptos. Le rapport a été envoyé aux ministères des Finances et de la Justice, qui prendront prochainement la décision finale en ce qui concerne le statut de ces actifs.

👉 Retrouvez nos guides sur le droit et la fiscalité des cryptomonnaies

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments