Trois organismes chinois lancent un avertissement sur les investissements en cryptomonnaies

Selon l'agence de presse Reuters, la Chine aurait récemment interdit aux institutions financières et aux sociétés de paiement locales de fournir des services liés aux cryptomonnaies. En réalité, cette interdiction est déjà en vigueur depuis 2017 dans le pays et la déclaration originale ne fait que rappeler les lois en vigueur.

Trois organismes chinois lancent un avertissement sur les investissements en cryptomonnaies

La Chine reprend son « combat » contre les cryptomonnaies ?

Énième tentative de diriger le marché à la baisse ? D'après une publication de l'agence de presse Reuters, la Chine serre une fois de plus la vis aux utilisateurs de cryptomonnaies.

Cette information provient d'une publication officielle de la China Banking Associationet de deux autres associations locales. Ce document mentionne que les institutions financières et les sociétés de paiement ne sont pas autorisées à fournir à leurs clients des services liés aux en cryptomonnaies.

« Récemment, les prix des cryptomonnaies ont grimpé en flèche et chuté, et le trading spéculatif des crypto-monnaies a refait surface, portant gravement atteinte à la sécurité des biens des personnes et perturbant l'ordre économique et financier normal, » peut-on lire dans le communiqué.

La déclaration souligne également les risques associés au trading de cryptomonnaies, argüant que « les monnaies virtuelles ne sont pas soutenues par une valeur réelle ». Les organisations ajoutent que les prix des cryptomonnaies sont « facilement manipulables » et que « les contrats de trading ne sont pas protégés par la loi chinoise ».

En réalité, les choses ne sont pas aussi simples.

Un rappel de la loi en vigueur dans le pays

Cette interdiction remonte en réalité jusqu'en 2017, année au cours de laquelle la Banque populaire de Chine décrétait l'interdiction du trading et de l'émission de cryptomonnaies sur le territoire. Cette action a alors obligé les principales plateformes locales à migrer vers d'autres terres plus accueillantes et « crypto-friendly ».

La récente déclaration de la PBoC n'est qu'une énième réitération de la position de la Chine à l'égard des activités liées aux cryptomonnaies. Il ne s'agit donc qu'un simple rappel de la situation, partagé dans le contexte de la récente hausse de la volatilité du marché.

L'industrie des cryptomonnaies étant surmédiatisée par les médias traditionnels depuis maintenant plusieurs mois, les organisations ont jugé qu'il était nécessaire de rappeler les lois en vigueur dans le pays, afin que les nouveaux arrivants en soient tenus informés.

Curieusement, cet avertissement survient alors que le marché des cryptomonnaies, mené par les mouvements du Bitcoin, se trouve assez perturbé. Depuis les propos d'Elon Musk partagés sur Twitter, le cours de la reine des cryptomonnaies évolue autour des 43 000 $ / 45 000 $.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Anon

J'ai bien aimé le "Curieusement".

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

ETF Ethereum spot : une décision historique dès demain ?

ETF Ethereum spot : une décision historique dès demain ?

+21 % pour l’ETH, +8 % pour le Bitcoin (BTC)… Les cryptomonnaies ont explosé cette nuit

+21 % pour l’ETH, +8 % pour le Bitcoin (BTC)… Les cryptomonnaies ont explosé cette nuit

Binance lance un appel à candidatures pour des projets centrés sur la communauté

Binance lance un appel à candidatures pour des projets centrés sur la communauté