Du mining de Bitcoin (BTC) alimenté par le nucléaire

Comme l’explique le communiqué d’Energy Harbor, les deux entreprises ont signé un partenariat d’une durée de cinq ans. Standard Power va convertir une papeterie abandonnée située dans l’Ohio en ferme de mining. L’énergie fournie par Energy Harbor sera entièrement issue de centrales nucléaires, ce qui permet de réduire l’empreinte carbone du mining.

Selon Maxim Serezhin, le PDG de Standard Power, le nucléaire sera exclusivement utilisé pour cette ferme de Bitcoin :

« En nous associant à Energy Harbor, nous avons organisé nos capacités d’hébergement afin de nous assurer que 100 % de l’électricité associée à cet établissement soit non émettrice de carbone. »

Le début du projet est fixé pour décembre 2021. Standard Power explique par ailleurs qu’il ajustera son activité en fonction de la demande en électricité des particuliers de l’Ohio, afin de ne pas monopoliser le réseau.

👉 Retrouvez toute l’actu du mining

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Décarboner Bitcoin

La manœuvre est notable, car Bitcoin subit un feu nourri de critiques ces derniers temps, à cause de son importante consommation en électricité. Pour contrer cela, plusieurs solutions ont été évoquées, et de grands noms de l’industrie ont commencé à se pencher sur le sujet. Par exemple Gemini, qui a acheté des crédits carbone pour soutenir des entreprises retirant le CO2 de l’atmosphère.

Tout cela s’inscrit également dans une transformation profonde du paysage du mining. Après des années de menaces, la Chine a commencé à couper l’électricité aux mineurs locaux. On assiste donc à un exode vers d’autres pays – dont les États-Unis.

La redistribution du hashrate vers l’Ouest pourrait donc permettre à de nouvelles solutions de ce type d’émerger, afin de continuer à décarboner le réseau Bitcoin.

👉 Pour aller plus loin – Bitcoin : minage, consommation d'énergie et écologie

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Roston

Rho ! Pas d'éolienne alors pour alimenter la ferme ? Heureusement, « l'EU » va interdire le PoW ! Ainsi, les éoliennes de France trouveront enfin une réelle utilité. Merci à « Brussels » de rendre une nouvelle fois notre beau et asservi pays compétitif ! Que serait la France sans « Brussels », je n'ose l'imaginer.

Boux

Les éoliennes sont elles vraiment utiles ? Poudre aux yeux .... Le nucléaire as encore de nombreux jours devant lui , les détracteurs devraient , au lieu de fustiger tout ce qui bouge , proposer et mettre en oeuvre des solutions au lieu de critiquer sans rien faire.

On as pas attendu le BTC pour s'assujettir a Brussels (et a l'Allemagne ), le BTC est juste une excuse

Last edited 21 jours plus tôt by Boux
Ben

Bruxelles s’il vous plaît