Kraken cherche une nouvelle base en Europe

Kraken est en pourparlers avec les régulateurs de plusieurs pays d’Europe afin d’obtenir une nouvelle licence pour entrer sur le marché européen d’ici la fin de 2021.

Comme l’explique un porte-parole de Kraken, l’exchange opère en Europe grâce à sa présence au Royaume-Uni et à l’enregistrement auprès de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni.

Jesse Powell, fondateur et PDG de Kraken, a déclaré :

« Nous offrons actuellement un accès à nos clients européens via notre entité enregistrée auprès du régulateur britannique. Nous explorons activement de multiples options pour obtenir diverses licences européennes suite au Brexit. »

Jesse Powell a expliqué que l’exchange cible plusieurs juridictions pour une approbation réglementaire potentielle dès cette année. Kraken serait déjà été en discussion avec plusieurs régulateurs européens, à Malte, au Luxembourg et en Irlande. Bien que les discussions soient en cours, aucune décision officielle n’a été prise à ce jour.

En juin 2021, Coinbase, a reçu une licence en Allemagne auprès de la BaFin (l'Autorité fédérale allemande de supervision financière) afin d'opérer légalement en Europe. Jesse Powell a souligné que Kraken était toutefois réticent à suivre le même chemin.

Selon lui, l’exchange a également mené des discussions avec la BaFin, mais a trouvé le climat réglementaire en Allemagne « trop difficile, trop restrictif et donc trop coûteux pour l’entreprise. »

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Une année 2021 historique

Bien que Kraken n’ait pas encore publié ses derniers résultats financiers, M. Powell a clairement indiqué qu’il s’attendait à une « année record » pour la société. Selon lui, rien qu’en janvier et février 2021, l’exchange a gagné plus d’utilisateurs que sur l’ensemble de l’année précédente.

Au cours des 6 premiers mois de l’année, Kraken a enregistré un volume de trading de plus de 485 milliards de dollars, soit plus de trois fois le volume déclaré en 2020, la meilleure année de l’histoire de l’entreprise à ce jour.

👉 À lire sur le même sujet : La plateforme Kraken envisage de s'introduire en Bourse en 2022

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Yannick

Le brexit fin 2020 à été une véritable surprise pour tout le monde, ils font bien de commencer à chercher 8 mois plus tard. A ce train là, dans 15 ans ils auront la licence, et dans 27 ans, ils seront prêt pour la réglementation de 2025.

Jean-Michel BERTRAND

La France n'est pas citée dans l'article.
Etrange, non ? (je plaisante ...)
Mais je déplore cette situation en France vis-à-vis des cryptomonnaies.
(Je comprends bien que les institutions, et l'Etat notamment, se battront jusqu'au bout pour défendre leurs "bouts de gras" et leurs monopôles "régaliens", même sur un Euros en déliquescence ...