Nicolas Julia est le co-fondateur et le PDG de Sorare, un jeu de football fantasy où les joueurs peuvent échanger des objets de collection numériques sur la blockchain. L'objectif est de rendre l'univers des crypto-actifs amusant pour le faire découvrir au plus grand nombre. Auparavant, il dirigeait les opérations de Stratumn, une plateforme qui promet de réinventer les relations inter-entreprises, grâce à la technologie Blockchain.

 

Comment t'es venue l'idée de créer ce jeu ? Tu es un fan de MPG et des cartes Panini ?

Je suis le co-fondateur et CEO de Sorare, et j’ai rencontré mon associé Adrien chez Stratumn, où il dirigeait une équipe d’une dizaine d’ingénieurs blockchain. Nous avons décidé en 2018 de quitter la société pour créer un jeu qui pourrait amener les crypto-actifs dans les mains de millions de personnes. Nous voulions créer quelque chose de fun et accessible, qui ne pouvait pas être fait sans la technologie blockchain.

Nous étions fascinés par l’émergence des NFTs (Non Fungible Tokens) et rapidement nous avons été convaincus qu’ils pourraient permettre l’adoption des cryptos par le plus grand nombre. Ces applications (CryptoKitties fut la première) sont très concrètes et simples d’accès. Nous avons aussi fait le constat que ces premiers jeux étaient trop centrés autour du collectible et manquaient de gameplay. Ils manquaient aussi d’une attractivité très grand public. En tant que fans de foot, nous avons alors décidé de créer un jeu qui tire profit de ces NFTs et s’adresse aux fans du sport le plus populaire au monde.

C’est ainsi qu’est né Sorare, un fantasy football mondial dans lequel les fans peuvent collectionner et jouer avec des NFTs sous licence officielle des clubs et ligues de football du monde entier.

👉 Découvrir le jeu de football Sorare

 

Peux-tu nous expliquer en 2 ou 3 phrases le principe du jeu ?

Sorare est un jeu de fantasy football dans lequel il faut détecter les joueurs qui vont être performants dans la vraie vie, se procurer leurs cartes pour pouvoir composer une équipe toutes les semaines.  En fonction de leur performance sur le terrain et de la puissance de vos cartes, ton équipe marque des points. Avec ces points, nous établissons un classement de ton équipe dans la division dans laquelle tu participes (il y a plus de 8 divisions aujourd'hui), et si tu es bien classé,  tu peux gagner des lots, et cela, toutes les semaines.

Les cartes à collectionner sont très populaires dans le monde physique, mais avant la blockchain et les NFTs il était impossible de collectionner dans le monde digital. Le concept même de rareté digitale n’existait pas. Aujourd'hui, si nous émettons 10 éditions d’une carte Mbappé Super Rare, la blockchain va authentifier et sécuriser le fait qu’il n’y en aura jamais 11.

Pour la première fois, nous pouvons collectionner des objets digitaux, et nous pensons que cela va changer l’industrie du jeu. Un autre aspect intéressant du jeu est la capacité des utilisateurs à pouvoir revendre librement leurs cartes. Comme dans le “vrai” football, certains utilisateurs mettent ainsi en place des stratégies d’achat/revente.

 

Comment convainquez-vous les clubs de vous suivre ? Sont-ils plutôt réceptifs ?

Les clubs voient trois avantages à des accords de licence avec Sorare :

  1. Une nouvelle source de revenus, particulièrement recherchée en ces temps troubles.
  2. Une exposition sur des marchés importants pour eux où nous allons être très présents (US et Asie)
  3. Un produit innovant et engageant pour leurs fans

 

Quelles sont vos statistiques ?

Nous avions 1.500 joueurs actifs en mars. Nous sommes en croissance très forte depuis Décembre, date à laquelle nous avons commencé à ajouter de nouveaux clubs : Atletico Madrid, Olympique Lyonnais, Lille, FC Nantes, Juventus etc... Nous allons également déployer nos premiers efforts marketing dans les semaines à venir.

cartes de football sur la blockchain

 

Peux-tu nous parler de 2/3 idées de projets qui pourraient aider les joueurs a encore plus apprécier le jeu ?

Nous allons dans les mois à venir inclure une dimension sociale au jeu, ajouter des dizaines de clubs/ligues et travailler sur l'interactivité (notifications en temps réel pour les passes décisives, buts, etc.)

 

Comment vivez-vous la crise actuelle ?

Nous essayons de proposer à notre communauté un moyen de se divertir en ces temps difficiles. Nous avons réagi vite, en quelques jours nous avons pu sortir une version alternative de notre jeu pour permettre aux utilisateurs de composer leurs équipes et concourir pour des récompenses malgré l’arrêt des matchs de foot. L’idée c’est de faire un “revival” de la saison pour permettre aux managers Sorare de continuer à jouer. Au lieu d’attendre le match du weekend, 2 fois par semaine (du mardi au jeudi et du vendredi au lundi) nous proposons de revivre un weekend de la saison passée de manière aléatoire.

D’un point de vue business, nous réussissons à croître toutes les semaines depuis le début de la crise, donc nous faisons plus que résister.

 

Quelles sont les prochaines (grosses) évolutions du jeu ?

En plus des évolutions citées ci-dessus, les nouvelles compétitions seront en effet nombreuses, puisque nous allons ajouter de nombreux clubs/ligues dans les semaines à venir. Nous pourrions donc imaginer des compétitions spécifiques aux ligues, nous avons par exemple aujourd'hui des compétitions spéciales Jupiler Ligue (la ligue belge).

 

Il est possible de jouer au jeu sans jamais utiliser la blockchain, pour quelles raisons était-ce si important pour vous ?

Le fantasy sport est un marché avec 200 millions de joueurs aujourd'hui. Notre ambition est de toucher des dizaines de millions de personnes avec notre fantasy football mondial. La blockchain n’est pas une finalité, c’est une technologie qui nous permet de créer des fonctionnalités qui n’existent pas dans d’autres jeux.  Aujourd'hui la plupart des fans de foot ne sont pas familiers avec la blockchain, d’où cette volonté que nous avons d’en abstraire la complexité.

 

Avez-vous prévu d'inclure le paiement via PayPal, Apple Pay... pour faciliter les paiements ?

Nous prévoyons en effet d’augmenter encore le périmètre de nos méthodes de paiement. Aujourd’hui nous avons intégré les paiements en carte de crédit avec Stripe, mais nous souhaitons améliorer l’expérience de paiement, la rendre plus simple. Apple Pay est déjà fonctionnel sur Android.

cartes de joueurs sur sorare

 

Avez-vous déjà été contacté par des sociétés qui éditent des cartes de foot comme Panini ou d'autres applications comme MPG…

Nous avons des échanges avec beaucoup d’acteurs de l’industrie du jeu et des objets de collection. Notre vision est de proposer à travers la blockchain un écosystème ouvert pour les joueurs de Sorare, où les cartes ne sont pas seulement utilisables dans notre jeu de fantasy football, mais dans d’autres expériences qui seraient construites en parallèle par d’autres développeurs.

 

Quels sont l'intérêt et la force d'utiliser la blockchain Ethereum

Afin de créer des collectibles digitaux, nous avions besoin de nous reposer sur un protocole pour créer des tokens non fongibles. Il existait des expériences intéressantes sur Bitcoin avec les pepecash ou encore les colored coins. Ethereum avec ERC-721 était ce qu’il y avait de plus pertinent pour Sorare, tant sur l’aspect technologique (langage de programmation accessible, traçabilité on-chain)  que sur l’aspect communauté (nombre de développeurs et d’utilisateurs).

👉 Découvrir Ethereum

 

Recrutez-vous du monde dans votre équipe ?

Oui ! Nous recrutons en ce moment des développeurs Full Stack et un Game Designer (avec une expérience en economic design).

 

Une fois toutes les cartes sorties (uniques, super rare, rare) le seul moyen d'en obtenir sera d'en acheter à leurs propriétaires

Exact. Ceci dit, de nouvelles cartes sont émises toutes les saisons, avec les nouveaux maillots. Il y a donc 111 cartes par joueur par saison (100 rares, 10 super rares et une unique). Donc la saison prochaine, il y aura 222 cartes de C. Ronaldo en circulation (111 émises cette saison et 111 la saison prochaine).

 

Le nombre de cartes rares ou super rares peut-il augmenter dans le futur ?

Non. Nous pourrons introduire de nouvelles catégories de cartes à l’avenir (avec plus d’éditions), mais le nombre d’éditions pour les cartes rares ou super rares ne changera pas. Nous ne souhaitons pas avoir un impact sur la valeur des cartes déjà émises.

 

Les cartes sont "liées" à chaque saison. Comment cela se passe-t-il lorsque j'utilise une carte joueur qui passe d'une team A à une team B (exemple Osimhen qui jouait en Belgique en 2018-2019 et maintenant pour Lille) pour les matchs ?

La carte Osimhen lorsqu’il jouait en Belgique continue d’être utile pour le Manager qui le possède. En effet, l’utilité est triple :

1) Le manager peut encore continuer à utiliser sa carte Osimhen 2018-2019 de Charleroi pour jouer. Les scores d’Osimhen à Lille seront comptabilisés pour sa carte de Charleroi: tant que le joueur continue de jouer et qu’il est dans un championnat couvert par notre data provider (fournisseur de données) Opta, alors nous comptabilisons les points.

2) Vu que le manager a sûrement déjà utilisé cette carte plusieurs fois par le passé dans sa composition d’équipe, sa carte a plus d’XP (expérience) et donc un meilleur bonus.

3) Le manager aura sûrement acheté Osimhen pour une valeur plus faible il y a 1 an. Il a été un bon scout/recruteur, car la valeur d’Osimhen en tant que joueur a augmenté dans le monde footballistique et donc dans Sorare aussi.

 

J'ai vu que certaines cartes sont "monopolisées" par certaines personnes. Est-ce prévu d'instaurer un nombre maximum d'une même carte pour un joueur ?

Nous suivons de près le sujet et s’il se développe, nous pourrons mettre en place certaines actions. C’est encore trop tôt pour prendre des décisions contraignantes de ce genre.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Robin Berné

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Co-fondateur de Cryptoast, je rédige régulièrement des articles sur le site depuis 2017. Je suis passionné par les crypto-monnaies et je peux passer plusieurs heures par jour à lire et à analyser des documents pour trouver les pépites de demain. J’aime également approfondir mes recherches sur les changements que peuvent apporter les cryptos et les technologies blockchains dans notre vie et nos sociétés, d’un point de vue social et économique.
Tous les articles de Robin Berné.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments