Honda et GM esquissent un réseau blockchain pour recharger les voitures électriques

La Mobility Open Blockchain Initiative (MOBI), qui rassemble entre autres General Motors (GM) et Honda, a annoncé le développement d’une nouvelle norme, afin d’intégrer les technologies blockchain à un réseau de rechargement de voitures électriques.

Honda et GM esquissent un réseau blockchain pour recharger les voitures électriques

Honda et General Motors misent sur la blockchain et les énergies renouvelables

Comme l’explique un communiqué du groupe MOBI, il s’agit d’un projet d’intégration des véhicules électriques au réseau de distribution d’électricité. Le but est de créer un « système de rechargement de véhicules décentralisé », afin d’exploiter l’excédent d’énergie produit par les panneaux solaires ou les éoliennes.

Pour cela, le groupe de travail de MOBI a détaillé trois cas d’usages spécifiques. D’une part, l’intégration des véhicules au réseau électrique. Ensuite, des crédits carbones tokénisés, et enfin, des applications en pair à pair (P2P) afin de pouvoir accéder à ces outils de rechargement. La norme a un nom : Electric Vehicle Grid Integration (EVGI).

Plusieurs entreprises d’ampleur ont rejoint le réseau de MOBI, qui est chapeauté par Honda et General Motors. On y trouve Accenture, IBM, la fondation IOTA, ainsi que la Pacific Gas & Electric Company.

Accompagner l’évolution de l’industrie

Selon Christian Köbel, l’ingénieur chargé du projet chez Honda, les constructeurs automobiles ne font qu’accompagner un changement d’ampleur qui a déjà été initié :

« Les marchés de l’énergie sont en train de connaître une transition massive depuis des générateurs d’énergie centralisés […] vers des générations plus distribuées et volatiles. La décentralisation et l’interaction directe en P2P sont donc en train de devenir un facteur clé pour tirer parti de ce nouveau marché et construire des outils. »

👉 Découvrez aussi notre dossier : Bitcoin - minage, consommation d’énergie et écologie

 

Ce n’est en tout cas pas la première initiative de Honda et General Motors en matière de blockchain. Les deux constructeurs avaient il y a un an annoncé qu’ils testeraient une blockchain d’identification des véhicules. Par ailleurs, le secteur de l’automobile dans son ensemble semble accélérer la prise en compte de ces technologies nouvelles : on apprenait également hier que BMW lancera son propre token.

👉 A lire également : Renault a testé un projet blockchain pour certifier ses composants

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast