Renault, BMW, Honda, Ford et GM s’associent pour tester une blockchain d’identification des véhicules

Véhicules blockchain

 

Cinq grands fabricants automobiles se sont associés pour tester une nouvelle plateforme d’identification des véhicules basée sur la blockchain. Elle devrait permettre d’automatiser certaines actions pour les conducteurs, comme le rapporte le site Nikkei Asian Review.

 

Une blockchain d’identification des véhicules

Les fabricants qui se sont rassemblés derrière ce projet sont Renault, BMW, Honda, Ford et General Motors (GM). La blockchain prévue est soutenue par la Mobility Open Blockchain Initiative (MOBI), un consortium qui vise à propager des projets blockchain centrés autour des transports et de la mobilité. Le système permettra à chaque véhicule produit d’être enregistré par une plateforme d’identification numérique. Elle contiendrait des informations de base sur le propriétaire du véhicule, mais aussi l’historique des révisions et réparations. Grâce à cette base de données, les véhicules pourraient être reconnus sur la route de manière instantanée.

Pour le conducteur, cela permettrait de payer automatiquement des frais d’autoroute ou des frais de parking, sans avoir à s’arrêter ou à utiliser d’outils annexes. Le projet pourrait même couvrir d’autres paiements, comme les achats sur les aires d’autoroutes. Cette technologie sera tout d’abord développée pour les voitures électriques. Chaque action sera comptabilisée lors de l’utilisation de la voiture, puis la somme sera facturée lorsque la voiture sera branchée à un point de charge. Le système d’identification pourrait être développé rapidement : les premiers tests sur le terrain auront lieu dès le mois prochain aux États-Unis.

 

Les cryptos s’invitent dans l’industrie automobile

Au-delà de ce projet blockchain, les constructeurs automobiles s’intéressent également aux crypto-monnaies. Honda et GM s’étaient ainsi associés en mai pour allier une crypto-monnaie au système de charge des véhicules, afin de distribuer des tokens dans certaines situations. En avril, on apprenait également que Jaguar et Land Rover souhaitaient récompenser les véhicules qui leur fournissent des informations en temps réel sur l’état du trafic et de la route, grâce à la cryptodevise IOTA. L’annonce avait fait bondir le prix du token MIOTA.

 

Et si le projet de ces cinq grands constructeurs vous semble familier, c’est normal. Comme nous vous le rapportions en juillet dernier, Daimler, la marque à l’origine de Mercedes-Benz, avait annoncé la sortie d’un projet similaire. Son futur hardware wallet permettra également de payer en temps réel les péages, parking et réparations du véhicule, tout en détectant automatiquement les données liées à la route. Le « tout connecté » se propage donc petit à petit dans les voitures ainsi que dans nos modes de circulation, et la blockchain aura assurément un rôle à jouer.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar