La startup belge HB Antwerp s’appuie sur Bitcoin (BTC) pour certifier ses diamants

La startup belge HB Antwerp va certifier l’ensemble de la chaîne de production de ses diamants sur la blockchain Bitcoin (BTC). Les entreprises françaises Blockchain Solutions et Woleet ont participé à la mise en œuvre de cette solution.

La startup belge HB Antwerp s’appuie sur Bitcoin (BTC) pour certifier ses diamants

Des diamants sur la blockchain Bitcoin

La startup belge HB Antwerp s’associe à Blockchain Solutions pour fournir à ses clients des informations réelles et publiquement vérifiables sur l’historique des diamants. HB Antwerp a notamment taillé Sewelô, le deuxième plus gros diamant jamais découvert pour Louis Vuitton.

Cette collaboration s’appuie sur la blockchain Bitcoin (BTC) pour offrir plus de sécurité et de transparence sur les données de traçabilité. HB Antwerp va être en mesure de fournir à ses clients de véritables informations de la mine jusqu'au polissage des pierres. Ces données seront certifiées par HB Antwerp, qui sera tenue pour garante de la véracité des informations.

Shai de Toledo, cofondateur de HB Antwerp, a commenté :

« HB Antwerp s’engage à apporter plus de transparence à l’industrie du diamant. (…) Nous avons travaillé dur au cours des 18 derniers mois, pour tirer parti de cette technologie. »

HB Antwerp a également expliqué que la transparence est nécessaire pour installer de la confiance dans cette industrie, là où, normalement, chaque maillon travaille pour son propre compte.

👉 À lire sur le même sujet : LVMH s’associe à Prada et Cartier pour créer le consortium Aura Blockchain

Un consortium d’entreprises françaises

Plusieurs sociétés françaises ont participé à la mise en œuvre cette solution. Le cabinet de conseil Blockchain Solutions basé à Paris a participé au projet en apportant son expertise.

Isabelle Bonnet, PDG de Blockchain Solutions a déclaré :

« La traçabilité et l’authenticité sont deux domaines dans lesquels la technologie blockchain peut apporter beaucoup de valeur tout au long de la chaîne de production permettant plus de transparence de manière hautement sécurisée. »

De plus, la société française Woleet a fourni la technologie, celle-ci est spécialisée dans la signature électronique ou l’horodatage sur la blockchain Bitcoin. Woleet a déjà participé à d’autres projets avec des entreprises tels que EDF, Danone et Kering.

👉 À lire sur le même sujet : Arianee lève 8M€ pour son passeport numérique appliqué aux produits de luxe

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Diam

Trop de synthétiques sur le marché

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast