Google Finance ajoute un onglet dédié aux cryptomonnaies - Le géant retourne-t-il sa veste ?

Google Finance, un service de Google permettant de suivre le cours des actions et des devises, intègre désormais un onglet entièrement dédié aux cryptomonnaies. Une initiative plutôt surprenante lorsqu'on connaît la politique de l'entreprise concernant ce secteur, mais qui prouve une fois de plus que l'adoption continue.

Google Finance ajoute un onglet dédié aux cryptomonnaies - Le géant retourne-t-il sa veste ?

Les cryptomonnaies débarquent sur Google Finance

Le géant Google serait-il en train d'adopter les cryptomonnaies ? Son service dédié au suivi du cours des actions et des devises, Google Finance, vient d'implémenter un nouvel onglet dédié aux cryptomonnaies.

L'onglet est situé en haut de la page, aux côtés des 4 marchés par défaut, à savoir les États-Unis, l'Europe, l'Asie et les devises.

Google Finance Cryptomonnaies

« L'onglet Cryptomonnaie de Google Finance »

 

Pour le moment, Google Finance ne fournit des informations que pour une poignée de cryptomonnaies, dont le Bitcoin (BTC), l'Ether (ETH), le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH). L'outil permet de suivre les performances de ces crypto-actifs et de les comparer sur plusieurs horizons de temps.

La crypto-communauté se dit ravie d'un tel ajout, lequel donne un signal supplémentaire de l'adoption toujours plus grandissante des cryptomonnaies.

Google ne peut plus ignorer ce marché, qui pèse maintenant plus de 1 000 milliards de dollars à lui seul. L'arrivée massive des institutionnels comme MicroStrategy, Grayscale ou encore Tesla aura très certainement « forcé » Google à se rendre à l'évidence. L'industrie des cryptomonnaies n'est pas à prendre à la légère, et celle-ci mérite bien sa place aux côtés du marché des actions.

Google retourne sa veste ?

Google, qui détient également YouTube, se montre depuis longtemps plutôt difficile avec le contenu traitant des cryptomonnaies. En effet, il n'est pas rare que la plateforme YouTube bannisse des chaînes portant sur le sujet. C'est notamment le cas très récemment avec la chaîne du média CoinDesk, qui a été suspendue pour « contenu encourageant les activités illégales ».

Par ailleurs, Google lui-même a déjà montré une certaine virulence à l'égard de Cointelegraph, CoinDesk ou encore du portefeuille MetaMask. L'année dernière, les applications de ces médias avaient été retirées du Google Play Store, sans avertissements au préalable et surtout sans la moindre explication concrète. En 2019, MetaMask a aussi eu le droit à cette mésaventure, disparaissant du catalogue d'applications de Google pendant quelques jours.

Lorsque Google et YouTube agissent de la sorte, le plus surprenant reste qu'ils reviennent très souvent sur leurs positions. En quelques heures ou quelques jours à peine, les applications et les chaînes des entreprises ciblées sont réintégrées.

Pour ces raisons, la position de Google concernant les cryptomonnaies reste assez floue, même si l'initiative de les intégrer à Google Finance est notable. Le géant américain fait-il cela juste pour suivre la tendance actuelle ou a-t-il véritablement changé d'avis sur les crypto-actifs ?

👉 Pour en savoir plus - Le Google Play Store supprime les applications de Cointelegraph et de CoinDesk

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai