Partager cet article :

 

Sans avertissements au préalable et provoquant l'étonnement de la communauté crypto, Google a retiré MetaMask, le célèbre wallet et navigateur de dApps Ethereum (ETH), du Play Store, le catalogue d'applications officiel des smartphones Android.

 

De fausses accusations

Par l'intermédiaire de son compte Twitter, l'équipe de MetaMask a déclaré que son client Android a été suspendu, car il aurait des activités liées au mining, une composante non autorisée par la réglementation du Play Store. Malgré ces affirmations de Google, MetaMask ne présente aucune fonctionnalité, de près ou de loin, liée au mining. La décision prise par le géant est donc sujette à de nombreuses interrogations :

Traduction : La semaine dernière, le client MetaMask Android a été suspendu par l'App Store de Google Play. Ils ont invoqué leur politique qui interdit le mining sur les téléphones, ce que nous ne faisons pas. L'appel a été rejeté.

Après la suspension de l'application, MetaMask a fait appel sur cette décision. Ce dernier a directement été rejeté par Google. L'équipe du wallet ne souhaite évidemment pas en rester là et cherche déjà des alternatives pour que ses services soient de nouveau accessibles par d'autres moyens, hors de l'emprise de Google :

Si nous sommes [définitivement] bannis, nous travaillerons sur d'autres moyens d'offrir nos services aux utilisateurs encore cantonnés à Android pendant qu'ils migrent vers quelque chose de plus libre. L'histoire ne s'arrêtera pas là, et elle ne s'arrêtera certainement pas avec la victoire du Goliath [Google].

MetaMask

               Voici ce qu'affiche la page dédiée à MetaMask sur le Google Play Store

 

Quelques heures après les nombreux tweets de MetaMask, le compte Google Play Apps & Games y a répondu en affirmant que la situation sera réexaminée par leurs services. Le message reste cependant assez vague et n'explique en rien les raisons de la décision prise par Google :

Bonjour, merci d'avoir communiqué avec nous. Nous avons porté votre problème à l'attention de l'équipe compétente pour une enquête plus approfondie. Nous apprécions votre patience pendant que nous examinons cette situation.

Dan Findlay, codéveloppeur de MetaMask, s'est exprimé auprès de Cointelegraph sur le sujet, invoquant le fait que la communauté d'Internet devrait chercher une alternative à Google afin de sortir de cette censure :

J'espère vraiment que c'était une erreur honnête de la part des examinateurs de Google, mais en combinaison avec toutes les interdictions en rapport aux cryptos sur YouTube, cela me met définitivement à mal sur la façon dont Google s'engage avec les technologies de décentralisation. Si les gens acceptent ce comportement de la part d'un monopole comme Google, nous ne méritons peut-être pas mieux.

 

Ce n'est pas la première fois que Google prend une décision de ce type envers MetaMask. En juillet 2018, le wallet a été retiré du catalogue d'extensions du navigateur Google Chrome pendant quelques heures. Les raisons de cette décision n'ont jamais été précisées par Google, mais quelques mois précédant cette suspension, Google avait fait interdire toute extension en rapport au mining des cryptomonnaies. Il est fort probable que Google revienne toutefois sur sa décision dans les heures ou jours à venir et qu'il rétablisse les services de MetaMask sur Android.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar