Après quelques semaines de répit envers le monde des cryptomonnaies, Google reprend ses opérations et fait deux nouvelles victimes : les applications des plus grands sites d'actualité cryptos Coindesk et Cointelegraph.

 

Google reprend sa lutte envers les cryptomonnaies ?

Les applications des deux sites d'actualité pour tout ce qui concerne la cryptomonnaie et la blockchain, ainsi que plusieurs autres, ont été signalées comme étant inaccessibles aux utilisateurs d'Android. Les applications ont tout simplement disparu du catalogue du Google Play Store durant la nuit du 2 au 3 mars.

Comme à son habitude, Google a supprimé les applications sans avertissements préalables.

Cointelegraph, qui a été le premier à signaler la suppression de son application, a déclaré que celle-ci opérait comme elle l'a toujours fait et que la raison pour laquelle Google a pris cette soudaine décision ne pouvait pas être déterminée.

Google CointelegraphCapture d'écran des résultats renvoyés pour Cointelegraph

 

La censure de Google devient régulière

Ce n'est malheureusement pas la première fois (et sûrement pas la dernière) que le Google Play Store bannit de manière inattendue des applications liées aux cryptomonnaies.

En décembre dernier, Google a retiré l'application du wallet MetaMask dans le cadre de sa politique d'interdiction des applications de mining sur mobiles, ce qui a provoqué la frustration de la communauté.

L'équipe a alors affirmé que l'application de MetaMask n'effectuait pas d'opérations de mining sur l'appareil et qu'il s'agissait simplement d'une tentative de la part de Google d'empêcher l'adoption des normes du Web3. En juillet 2018, le wallet avait également été retiré du catalogue d'extensions du navigateur Google Chrome pendant quelques heures.

Sur YouTube, également propriété de Google, les créateurs de contenus en rapport aux cryptomonnaies sont en ce moment même confronté à des problèmes de suppression de leurs chaînes et de leurs vidéos sans avertissement et sans réels motifs, ce que certains n'hésitent pas à décrire comme une guerre contre la cryptomonnaie.

S'exprimant sur ces manœuvres plus que discutables, le co-développeur de MetaMask Dan Findlay a ajouté :

J'espère vraiment que c'était une erreur honnête de la part des évaluateurs de Google, mais en combinaison avec toutes les interdictions envers les cryptos sur YouTube, cela me met définitivement à mal sur la façon dont Google s'engage dans la décentralisation des technologies. Si les gens acceptent ce comportement de la part d'un monopole mobile comme Google, nous ne méritons peut-être pas quelque chose de mieux.

👉 À lire sur le même sujet : Google retire soudainement le wallet MetaMask du Play Store.

 

La guerre de Google envers les cryptomonnaies ne semble pas avoir de fin. Pourtant, même si le géant de l'Internet cherche à freiner le développement des cryptomonnaies comme il le peut, ce genre d'événements viennent renforcer l'idée que la communauté doit trouver des alternatives décentralisées pour partager son contenu et ses produits sans prendre le risque qu'ils disparaissent du jour au lendemain.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments