FTX déménage aux Bahamas

Sam Bankman-Fried, PDG de FTX, a annoncé sur Twitter que l’exchange était en train de transférer son siège de Hong Kong aux Bahamas.

En début de semaine, FTX avait reçu plusieurs licences pour des filiales à Gibraltar et aux Bahamas. Elle opérera sous la bannière de « FTX Digital Markets » dans ce dernier pays, où elle est enregistrée par la Commission des valeurs mobilières des Bahamas. Sam Bankman-Fried a expliqué que la clarté de la réglementation dans le pays était la raison principale de ce déménagement.

L’annonce signifie que M. Bankman-Fried passera probablement une partie importante de son temps au bureau des Bahamas et que les opérations essentielles y seront transférées au fil du temps. Un pays paradisiaque qui semble convenir aux équipes de FTX :

Plus sérieusement, la décision de déplacer le siège social semble avoir deux raisons. Le gouvernement chinois continue de sévir contre les cryptomonnaies et FTX pourrait être confronté à une incertitude réglementaire à l’avenir, malgré l’environnement favorable à Hong Kong.

De plus, Sam Bankman-Fried a exprimé ses frustrations concernant les procédures liées au Covid-19 en Chine et à Hong Kong (3 semaines de quarantaine). Ainsi, le PDG a mis en avant l’assouplissement des restrictions aux Bahamas.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un succès fulgurant en seulement 2 ans

Avec plus d’un million d’utilisateurs, FTX affirme que ses revenus ont été multipliés par plus de dix cette année.  L’année dernière, l’exchange a réalisé 85 millions de dollars de résultat net et prévoit de réaliser environ 800 millions de dollars en 2021.

En moyenne, la société enregistre un volume de trading quotidien d’environ 20 milliards de dollars sur les produits dérivés et 3 milliards de dollars sur le marché spot.

Aux vues des données, FTX réalise la majeure partie de son volume d’échange sur le trading des dérivés, ce qui ne fait pas de Hong Kong un endroit idéal pour une base d’opérations. En août, Binance a été contraint de ne plus autoriser les utilisateurs basés à Hong Kong à trader les produits dérivés qui comprennent les contrats à terme, les options et les contrats perpétuels sur sa plateforme.

👉 À lire sur le même thème : Lancement national du Sand Dollar, la monnaie numérique des Bahamas

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFTs).
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments