Friend.tech : que cache le projet Web3 controversé qui anime Twitter ?

Depuis son lancement en version bêta en août, Friend.tech a enregistré un volume d'échanges impressionnant, dépassant 8,1 millions de dollars rien que pour le premier jour de sa sortie. En quoi consiste Friend.tech, quel est son modèle et que faut-il en attendre, alors que les données de plus de 100 000 utilisateurs viennent de fuiter ?

Friend.tech : que cache le projet Web3 controversé qui anime Twitter ?

Friend.tech, c'est quoi ?

La semaine dernière, l'application friend.tech a occupé l'actualité sur les réseaux sociaux, souvent mise en avant par des influenceurs, des créateurs de contenus ou des personnalités connues de l'écosystème crypto sur X (anciennement Twitter).

Qu'est-ce que friend.tech, donc ? Construit sur Base, le layer 2 élaboré par Coinbase qui a récemment déployé son mainnet, friend.tech est une application sociale Web3 reliée à X qui permet à ses utilisateurs de vendre des fractions d'actions représentant leur profil. Autrement dit, quelqu'un qui rejoint friend.tech a la possibilité d'acheter une action représentant une partie du profil d'un autre utilisateur.

Ce modèle permet donc aux personnalités de l'écosystème de générer des revenus en fractionnant leur profil friend.tech auprès de leurs futurs actionnaires. En échange, l'application permet à ces derniers d'échanger directement avec la personne à qui ils ont acheté une action via des salons de discussions privés et d'accéder à du contenu exclusif. De son côté, friend.tech prélève 5 % de frais sur toutes les transactions effectuées sur l'application.

L'application semble plaire : lancée en bêta le 10 août dernier, friend.tech a déjà enregistré un volume d'échange de plus de 8,1 millions de dollars rien que le premier jour de sa sortie. Un élan motivé d'une part par les personnalités connues, qui veulent attirer de nouveaux actionnaires en leur promettant des récompenses (avec un partage des revenus perçus à travers la plateforme par exemple), mais aussi par l'airdrop annoncé par friend.tech, qui sera basé sur l'activité sur sa bêta sur les 6 prochains mois.

À titre informatif, le prix unitaire pour une action a parfois pu dépasser les 3 ETH (plus de 5 000 dollars) pour les profils les plus en vogue sur le réseau social.

👉 Pour approfondir - Qu’est-ce qu’un réseau social Web3 ou décentralisé ?

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos

Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Les nuances de l'offre et la demande

friend.tech a conçu son modèle de manière à ce que l'achat précoce d'une action puisse se traduire par des bénéfices conséquents lors de sa revente. En effet, plus un profil compte d'actionnaires, plus le coût des actions associées à ce profil augmente, selon le principe fondamental de l'offre et de la demande.

Cependant, cette croissance est exponentielle : les actions valorisées aux alentours de 3 ETH (les plus chères) sont détenues par moins de 200 individus. Cela implique une augmentation rapide de la valeur des actions, mais cela réduit aussi considérablement leur disponibilité. En d'autres termes, avec son modèle actuel, friend.tech favorise la formation de communautés restreintes, accessibles à un coût élevé, à moins d'avoir été parmi les premiers à investir dans une action.

Shares prix Friends.tech

Évolution du prix par action, via @MentionLux

 

Étant donné l'importante volatilité résultante du petit nombre de détenteurs, nous pouvons souligner que la bulle spéculative d'une action friend.tech est bien plus importante que sur les actifs de l'écosystème crypto classiques.

Ainsi, bien que l'application n'en soit qu'à ses prémices, nous pourrions imaginer que des polémiques soient créées de façon tout à fait artificielle pour encourager à la vente d'actions de certaines personnalités. Remarquons également que les créateurs pourraient dump sur le dos de leurs actionnaires, bien que cela s'avèrerait risqué pour eux dans la mesure où cela se verrait directement.

Enfin, différentes personnes ont rapporté qu'elles avaient pu extraire des adresses de wallet provenant de la base de données de friend.tech, et ce avec le compte Twitter relié pour chacune d'entre elles. Cela vient remettre en question la fiabilité du code de l'application, en plus d'ouvrir la voie à des scams en tout genre ou des dust attacks. Plus de 100 000 comptes seraient d'ores et déjà à risque, selon Banteg.

En parallèle, friend.tech ne propose actuellement aucune politique de confidentialité pour ses services, un point plutôt trouble.

Toutefois, côté positif, la structure de friend.tech fait que les personnalités en question doivent maintenir un niveau de qualité suffisant pour conserver un nombre important d'actionnaires et encourager l'échange d'actions, leurs revenus étant entièrement dépendants de cela.

Quoi qu'il en soit, friend.tech semble pour le moment avoir trouvé son public : avec environ 710 000 dollars générés sur les dernières 24 heures, l'application Web3 a ainsi dépassé des mastodontes comme Lido, MakerDAO ou Convex. En termes de fees sur la même période, friend.tech dépasse Tron (TRX) et même le DEX Uniswap (UNI).

Top fees

Classement des services blockchain par revenus sur 24 heures

 

Selon les données de Dune compilées par @cryptokoryo, friend.tech dénombre actuellement 70 500 acheteurs uniques et 27 810 vendeurs uniques, et ce pour plus de 1,1 million de transactions. Au total, plus de 27,9 millions de dollars ont servi à acheter des actions sur la plateforme.

Toutefois, selon la plupart de ses utilisateurs actuels, friend.tech se limite actuellement au principe de l'achat et de la revente, avec une interface très limitée et très peu de fonctionnalités hormis celle de messagerie privée.

Nous vous recommandons d'être vigilants, ce type de projet est hautement volatil et majoritairement utilisé à but spéculatif, et ce d'autant plus que friend.tech est un projet qui n'a pas encore prouvé sa résilience. Aussi, n'investissez toujours que ce que vous êtes prêts à perdre.

👉 Dans l'actu similaire - États-Unis : Coinbase peut désormais offrir le trading futures sur cryptos

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Source : Dune

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Le marché des cryptomonnaies dans le rouge vif alors que la tension monte entre Israël et l'Iran

Le marché des cryptomonnaies dans le rouge vif alors que la tension monte entre Israël et l'Iran

Qu'est-ce que Core ? Cette blockchain qui s'appuie sur Bitcoin pour surmonter le trilemme des blockchains

Qu'est-ce que Core ? Cette blockchain qui s'appuie sur Bitcoin pour surmonter le trilemme des blockchains