France : trois banques devraient fermer leurs portes en 2024

Le secteur bancaire subit lui aussi les effets des crises de ces dernières années. Trois banques vont en effet fermer en France : Orange Bank, My French Bank, ainsi que HSBC. Qu’est-ce que cela change pour les centaines de milliers de clients concernés ?

France : trois banques devraient fermer leurs portes en 2024

Trois banques ferment leurs portes en 2024

Plusieurs banques, considérées comme les fleurons de leurs marques associés, vont fermer. La première concernée est Orange Bank, qui a annoncé sa fermeture à l’été dernier. Le « retrait définitif » de la banque aura vraisemblablement lieu dans les mois à venir, mais on ne connaît pas la date exacte. Des discussions sont en cours avec BNP Paribas, qui devrait récupérer les 800 000 clients d’Orange Bank pour sa propre banque en ligne : Hello Bank.

« Orange et BNP Paribas sont en discussion pour pouvoir vous proposer à terme une offre, un parcours et des conditions d’accompagnement dédiés »

👉 Retrouvez notre guide – Top 7 des banques les plus crypto-friendly en France

Une autre banque à fermer ses portes en France est la branche locale de HSBC. Le géant britannique a cédé hier son réseau de banque de détails à l’entreprise My Money Group. Celle-ci est chapeautée par le fonds d’investissement étatsunien Cerberus. Les discussions avaient eu lieu depuis maintenant deux ans. Ce sont là aussi environ 800 000 clients qui sont concernés.

My Money Group reprendra les 250 agences gérées par HSBC, sous un nouveau nom de marque : Crédit Commercial de France (CCF). Les 3500 salariés seront également transférés.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Les banques mobiles en difficulté ?

Autre annonce faite récemment : on apprenait il y a une dizaine de jours une fermeture éventuelle de My French Bank, la marque de banque mobile de La Banque Postale. Le « projet de cessation des activités de Ma French Bank », n’inclurait a priori pas de revente. Les 675 000 clients concernés seraient plutôt intégrés à La Banque Postale. La banque mobile aurait accumulé 255 millions d’euros de perte entre 2018 et 2022. Aucune date prévisionnelle n’a été communiquée quant à ce changement à venir.

👉 Dans l’actualité également – France : votre banque vous coûtera de 31 à 255 euros de plus en 2024

La fermeture de My French Bank et de Orange Bank montre que le secteur des banques mobiles est devenu extrêmement concurrentiel, et que les grands groupes peuvent avoir du mal à pérenniser leurs activités. Avec des concurrents proposant des offres gratuites (ou très peu onéreuses), il peut être difficile pour les marques de se faire une place, même avec l’appui de grands noms du secteur bancaire. Et la crise bancaire du début de 2023, qui a vu son lot de fermetures, a aussi bien sûr joué un rôle.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Les Échos

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le Bitcoin bat son record historique de capitalisation boursière et s'approche de son ATH

Le Bitcoin bat son record historique de capitalisation boursière et s'approche de son ATH

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse