En France, le projet d’application StopCovid est au cœur de débats particulièrement houleux. Comment protéger la population et pister le virus, en préservant la vie privée des Français ? C’est la question à laquelle a tenté de répondre la startup Unikname, qui propose un outil pour rassembler des informations sur les porteurs de Covid-19 de manière anonyme.

 

Pister le virus, mais à quel prix ?

Comme l’explique Unikname dans son communiqué, tout l’enjeu sera de protéger la population de la contamination, tout en préservant les libertés individuelles. Ce délicat équilibre sera crucial pour les mois à venir : « La clé du succès d’une telle opération à l’échelle d’un pays sera de proposer une solution qui assure à la fois un anonymat total pour l’ensemble des personnes dépistées, mais aussi une confidentialité et une sécurité des données sans faille ».

L’application d’un pistage généralisé divise déjà, entre scientifiques et épidémiologistes qui ont fait savoir dans plusieurs médias leur soutien à ce type de mesures, et les experts en informatique, qui sont très méfiants face à ce qui pourrait devenir un dangereux précédent. De son côté, la CNIL a tranché sans trancher : elle estime que la mise en place d’une solution de pistage peut être judicieuse… À condition de respecter certaines recommandations strictes.

 

C.A.R.E : une solution pour rendre anonymes les dépistages du Covid-19

C’est au sein de cet épineux débat que C.A.R.E, la solution proposée par Unikname, souhaite se faire une place. L’application est déployée sur une blockchain native, uns.network. L’entreprise se spécialise dans la gestion d’identifiants anonymes, et a reçu un prix du think tank INNOCHERCHE.

L’approche, qui se base sur des technologies d’identité décentralisées (DID), permettrait à chacun de télécharger les résultats du test du Covid-19 sur son portable, sans que son identité soit dévoilée, et sans avoir besoin de fournir des données d’identification comme une carte d’identité. Les résultats de tests seront stockés sur la blockchain semi-publique, et ajoutés par les laboratoires d’analyses.

Source : Unikname

👉 Lisez notre dossier sur les solutions d’identité décentralisées

Les premières esquisses des mesures de déconfinement indiquent qu’il sera probablement demandé aux personnes qui souhaitent accéder à des lieux restreints de prouver qu’ils ne sont pas porteurs du virus. Pour cela, C.A.R.E pourra temporairement faire le lien entre un utilisateur et son test :

« C’est uniquement lorsque le citoyen doit volontairement présenter son résultat pour accéder à un lieu [...] comme un EHPAD, ou encore lors de l’embarquement pour un vol commercial, que le lien entre le résultat du test et une pièce d’identité est réalisé sur l’écran du smartphone. »

 

Une blockchain basée sur Ark

La blockchain, qui est basée sur Ark, présente un système de gouvernance qui fait usage de délégués élus (Delegated Proof of Stake), afin de valider les blocs. La gouvernance est assurée par 23 acteurs répartis dans 3 collèges, au total : « 10 organisations et entreprises, dont l’Union européenne pourra faire partie, 10 personnalités engagées dans le domaine de la défense des libertés individuelles et enfin de 3 acteurs communautaires représentés à terme par la fondation dédiée à la gouvernance du réseau ».

La blockchain de C.A.R.E sera lancée le 4 mai, après plusieurs mois de test. Le PDG de l’entreprise, Laurent Lourenço, invite par ailleurs les acteurs du domaine à se manifester :

« Nous lançons aujourd’hui un appel à compétences pour que tous les acteurs potentiels du déconfinement constituent avec nous une taskforce pour que le protocole Unikname C.A.R.E soit opérationnel très rapidement. »

👉 Lisez aussi notre présentation du projet Ark

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments