Qu’est-ce que le Ark (ARK) et comment en acheter ?

 

ark crypto-monnaie

 

  1. Prix et capitalisation de l’Ark (ARK)
  2. Qu’est-ce que l’ARK?
  3. Comment fonctionne l’ARK ?
  4. Equipe et partenaires
  5. Avantages
  6. Inconvénients
  7. Comment acheter la crypto-monnaie Ark ?
  8. Comment stocker ses jetons ARK ?
  9. Notes et avis sur le projet ARK

 

Prix et capitalisation de l’Ark

Vous trouverez ci-dessous les informations principales concernant la crypto-monnaie ARK avec notamment :

  • le prix : en dollars et en bitcoin, ainsi que la variation du prix sur les dernières 24 heures
  • le rang : classement mondial de l’ARK par rapport aux autres crypto-monnaies (le classement est réalisé en fonction du market cap de chaque cryptoactif)
  • le market cap : il représente la capitalisation du Ark en dollars, c’est-à-dire la valeur cumulée du total des pièces en circulation
  • le volume : qui correspond au montant total de pièces ARK échangées sur les dernières 24 heures (en dollars)

 

Ces données proviennent du site coinmarketcap.com


Qu’est-ce que Ark ?

Ark est un écosystème décentralisé spécialement conçu pour augmenter le taux d’adoption de la technologie blockchain auprès des utilisateurs.
Le projet a vu le jour en février 2017 grâce à une équipe de 27 personnes. L’équipage ARK, surnom que l’équipe de développement s’est elle-même donnée, a clairement indiqué dans son livre blanc que leur but était de rendre la blockchain accessible au plus grand nombre en développant une technologie rapide et sécurisée avec des services concrets pour des personnes réelles.

Pour le dire simplement, l’équipage ARK est en train de créer un écosystème où particuliers et hommes d’affaires pourront créer leur propre blockchain en clonant Ark en seulement quelques clics. Pour rendre cet écosystème aussi accessible que possible, l’équipage se concentre en priorité sur la création d’une expérience utilisateur inoubliable, tout en permettant l’interopérabilité avec d’autres blockchains ainsi que l”utilisation d’autant de langages de programmation possibles.

Il est à noter que le fondateur du projet est Français, tout comme une bonne partie de l’équipage. Ces derniers ont par ailleurs mis en place une société immatriculée en France, dénommée ARK ECOSYSTEM, ce qui prouve le sérieux du projet.

 


 

Binance – Découvrir l’Ark sur la plateforme la plus populaire du marché

Il est possible d’acquérir des ARK sur Binance, le site d’échange numéro 1 du marché.


 

Comment fonctionne Ark ?

L’équipage ARK tente de mettre au point 3 innovations majeures au sein de leur écosystème :

  • L’invention des “SmartBridges”. Cette technologie servira de “pont” entre différentes blockchains, en utilisant la plateforme Ark comme intermédiaire, afin qu’elles communiquent entre elles.
  • Des langages de programmation alternatifs. Actuellement, chaque blockchain doit être codée via un langage de programmation spécifique. ARK prévoit de faire en sorte qu’un maximum de langages de programmation puissent être utilisés sur leur plateforme, afin de permettre à un maximum de personnes de s’en servir. Voici les langages de programmation déjà utilisables et ceux qui seront utilisables dans le futur :
    • Déjà implémenté : Python, Elixer, RPC, Java, .NET, Go, PHP/Laravel, TypeScript API, Nucleid, Ruby et Swift iOS.
    • En cours d’implémentation : R, C, Advanced PowerShell, Rust, Kotlin et C++.
    • Dans le futur, il est également possible que l’équipage décide d’inclure d’autres langages de programmation. Cela dépendra de l’intérêt que peuvent avoir les utilisateurs pour un langage spécifique.
  • “Push Button Deployable Blockchains”. Derrière ce nom un peu barbare, se cache un concept très simple pour effectuer un fork de la blockchain Ark. En quelques clics, il sera possible pour des particuliers ou des entreprises de dupliquer la blockchain Ark et de l’utiliser pour des besoins personnels.

 

Système de consensus Delegated Proof-of-Stake (DPoS)

Une crypto-monnaie comme le Bitcoin utilise le travail des mineurs afin de vérifier les transactions (système PoW – Proof of Work). Cela nécessite très rapidement des moyens colossaux en termes d’achat de matériel informatique et de dépenses énergétiques.

Le système de consensus utilisé par Ark est le Delegated Proof-of-Stake (DPoS), autrement dit la Preuve d’Enjeu Déléguée. Ce système est bien moins énergivore car on délègue la vérification des transactions à un nombre réduit de personnes. Dans le cas d’ARK, 51 délégués permettent de faire fonctionner le système.

Pour qu’un individu devienne un délégué qui s’occupera de vérifier les transactions, il faut que les gens élisent cette personne via un vote. Et chaque jeton ARK est associé à une voix. Les plus riches en ARK sont donc les plus influents.

Ce vote fonctionne de la manière suivante :

  • Voter ou retirer son vote coûte 1 ARK.
  • Les personnes qui veulent devenir déléguées peuvent se présenter comme le feraient des politiciens, en proposant un programme au public. Par exemple, une redistribution de l’argent gagné grâce à la vérification des transactions.
  • Votre nombre de jetons ARK déterminera la valeur de votre vote. D’une manière analogue aux sociétés traditionnelles, 1 jeton = 1 voix.

 

Nombre de tokens et récompenses

Le projet Ark a été lancé avec 125 millions de jetons. Chaque fois qu’un délégué valide un bloc, il reçoit 2 ARK. Un nouveau bloc est généré toutes les 8 secondes.

2 ARK sont générés toutes les 8 secondes, ce qui fait donc 15 ARK par minute, 900 par heure et 21.600 par jour. Sur une année, cela correspond à 7.884.000 ARK générés.

La durée des blocs de 8 secondes fait du projet ARK un des plus rapides si on le compare avec quelques autres concurrents :

  • Bitcoin : 10 minutes
  • Litecoin : 150 secondes.
  • Ethereum : 15 secondes.

A l’heure actuelle, ARK permet d’effectuer environ 150 transactions par bloc, soit 19 transactions par seconde. Ce montant est faible si on le compare à d’autres projets, mais plus important que ce que permet le BTC (7) ou l’Ethereum (15). Cependant, l’équipage a prévu dans son livre blanc d’augmenter cette limite. Pour y parvenir, ils vont diminuer la durée d’un bloc et augmenter le nombre de transactions possibles dans chacun d’entre eux.

 

Frais de fonctionnement du réseau

Afin de faire fonctionner son écosystème, voici les différents frais qui s’appliquent :

  • Voter pour un délégué : 1 ARK.
  • Retirer son vote à un délégué : 1 ARK.
  • Frais de transaction : 0.1 ARK.
  • Ajouter une deuxième “pass phrase” pour augmenter la sécurité d’un portefeuille : 5 ARK.
  • Se présenter comme candidat au poste de délégué : 25 ARK.
  • Transaction via la technologie SmartBridge : variable.

 

ICO Ark

L’ICO s’est déroulée du 5 novembre 2016 au 9 décembre 2016 et a permis de lever 22 millions de dollars.

Les tokens ont été répartis de la façon suivante :

  • 75% pour les investisseurs.
  • 15% pour l’équipage.
  • 7% pour le programme ARK Shield (fonds pour assurer le développement sur le long terme de la blockchain).
  • 2% pour offrir des récompenses.
  • 1% pour le dépôt fiduciaire.

 

Projets populaires :

crypto-cardano-ada-coin
crypto-usdt-tether
crypto-iota-coin-miota
crypto-litecoin-ltc-coin
crypto-bitcoin-cash-bch-coin
crypto-golem-gnt-coin

 

Équipe et partenaires

Ark a été fondée par un “équipage” de 27 personnes provenant d’un peu partout dans le monde. Actuellement, l’équipage est composé de 23 membres principaux, provenant de 11 pays différents, ce qui rajoute une touche de décentralisation autour du projet.

  • François Thoorens : Président et co-fondateur.
  • Lars Rensing : CFO et co-fondateur.
  • Matthew DC : CSO et co-fondateur.
  • Mike Doty, Rok Černec, Scott McPherson et Travis Walker : Co-fondateurs.
  • Velislav Valkov : Architecte du réseau et co-fondateur.
  • Kristjan Košič : CTO.
  • Lúcio Rubens, Juan Martín et Alex Barnsley : Développeurs Full-Stack.
  • Oleg Shcherbyna : Designer de l’interface utilisateur.
  • Arnaud Deborne : Secrétaire général.
  • Simon Downey : Développeur et membre de l’équipe IoT.
  • Adrian Kerchev : Architecte du réseau.
  • Gerard Blezer : Responsable financier et conformité.
  • Carlye Wicklund : Spécialiste du support communautaire.
  • Justin Renken : Spécialiste de la communication.
  • Mario Vega : Développeur et rédacteur technique.
  • Erwann Gentric : Testeur et responsable de la Foire Aux Questions (F.A.Q.).
  • Joshua Noack et Vasil Dimov : Développeurs du projet central.

 

Avantages

  • Volonté de rendre la blockchain concrète pour les gens dans la vie de tous les jours.
  • Interface utilisateur agréable.
  • Création des SmartBridges afin de rendre la communication entre des blockchains différentes possible.
  • Multitude de langages de programmation supportés.
  • Facilité pour dupliquer la blockchain Ark afin de permettre à des entreprises ou des particuliers de l’utiliser pour des besoins personnels.
  • Système de consensus Delegated Proof-of-Stake qui devrait régler certains problèmes liés à la Preuve de Travail.
  • Frais de fonctionnement du réseau assez faibles.

 

Inconvénients

  • Le nombre de transactions à la seconde est encore faible, moins d’une vingtaine actuellement. Cependant, l’équipage a laissé la porte ouverte pour augmenter facilement la scalabilité.
  • En principe, le consensus peut fonctionner avec seulement 51 personnes. Ce nombre est relativement faible et il est possible que cela conduise à une collusion.
  • L’équipe est répartie un peu partout dans le monde. Si les développeurs veulent débattre entre eux, ils devront le faire principalement à distance. Cela peut entraîner une perte d’efficacité.

 

Comment acheter des pièces Ark (ARK) ?

Pour acheter du ARK, vous devez vous rendre sur Binance. Il est également possible d’acheter du ARK sur Cryptopia ou encore sur Bittrex.

 


Coinbase – 10€ offerts avec ce lien pour 100€ de Bitcoin acheté !

Avant de pouvoir acheter de l’ARK sur Binance, vous allez devoir commencer par acheter du Bitcoin, par exemple sur Coinbase. Il s’agit d’une plateforme réputée, sécurisée et simple d’utilisation. Une fois vos bitcoins en poche, vous pourrez les envoyer sur Binance et les utiliser pour acheter des tokens Ark.


 

Binance – Acheter du ARK sur un top exchange

Il est possible d’acheter des jetons ARK sur Binance, une plateforme très réputée qui possède une interface fluide et ergonomique.


 

Comment stocker ses ARK ?

Le moyen le plus sûr pour stocker des pièces ARK est d’utiliser un hardware wallet. Il s’agit de portefeuilles électroniques sous forme de clés USB. Les 2 plus connus sont le Ledger Nano S et le TREZOR.

Il existe en outre différents types de portefeuilles de stockage pour mettre vos pièces ARK à l’abri :

 


Liens utiles

site-internet-arkreddit-arklivre-blanc-arktwitter-ark


Notes et avis sur le projet Ark (ARK)

Ark est un projet ambitieux qui se peut se révéler particulièrement utile pour accélérer l’adoption de masse des crypto-monnaies. L’équipage fait tout ce qui est en son pouvoir afin de satisfaire à la fois les utilisateurs et les programmeurs.

C’est l’un des seuls projets qui a pour ambition principale d’autoriser l’usage d’une multitude de langages de programmation, ce qui permettra à n’importe quel programmeur s’intéressant à la blockchain d’utiliser le langage qu’il maîtrise le mieux, plutôt que de devoir en apprendre un nouveau comme c’est le cas avec Solidity pour l’Ethereum.

La volonté de l’équipage de permettre à des blockchains différentes de communiquer entre elles est également un bon point. Un projet de ce type ne peut qu’aider à démocratiser les crypto-actifs. En effet, si chaque blockchain évolue seule dans son coin, il sera particulièrement pénible de devoir utiliser une blockchain particulière pour une activité spécifique. En permettant la communication entre ces différentes blockchains, cela simplifiera grandement les choses.

Un avantage point important qu’il convient de souligner, c’est la facilité que les utilisateurs auront à utiliser l’écosystème Ark. Tout particulier ou toute entreprise pourra facilement dupliquer la blockchain Ark en seulement quelques clics pour des besoins privés.

Cependant, il faudra que les développeurs augmentent le nombre de transactions autorisées par seconde afin que leur technologie puisse être utilisée par un maximum de personnes en même temps. Actuellement, avec moins de 20 transactions à la seconde, le système pourrait très vite se retrouver saturé en cas de succès, ce qui risquerait de faire fuir les clients.

 

⚠️ Cela ne constitue pas un conseil en investissement. Faites toujours vos propres recherches avant d’investir.

 

Quelle est votre note sur ARK?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Projets populaires :



Robin

Robin est passionné par les cryptomonnaies et tout ce qui touche de près ou de loin aux nouvelles technologies. Il passe plusieurs heures par jour à lire et analyser des documents pour trouver les pépites de demain. Il aime le cinéma, le rock et le Bitcoin 🤘

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdata

 



Poster un Commentaire

avatar