Au revoir Ethereum 2.0, bienvenue Consensus Layer

Souvenez-vous. En des temps immémoriaux (ou presque), la communauté Ethereum et Vitalik Buterin avaient commencé à utiliser le terme Ethereum 2.0 pour évoquer la transition du réseau vers la Preuve d’Enjeu. À l’époque, les naïfs que nous étions pensions que la transition prendrait peu de temps, et qu’elle serait achevée aisément.

Quelques années plus tard, Ethereum 2.0 est devenu un symbole. Il représente à la fois la tâche monumentale à laquelle se sont attaqués les développeurs, mais aussi les limitations du réseau, qui tarde à effectuer sa transition alors que des concurrents aux dents longues ont surgi ces derniers temps.

C’est cet héritage que souhaite modifier la Fondation Ethereum, ou tout du moins le renommer. Cela afin de refléter l’évolution de sa stratégie au cours des années. Elle a annoncé hier que le terme Ethereum 2.0 allait cesser d’être utilisé, au profit du terme « Consensus Layer ».

👉 Plus d’infos sur le passage d’Ethereum à la Preuve d’Enjeu

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Les raisons qui motivent ce choix

Les raisons sont tout d’abord techniques. La transition d’Ethereum vers la Preuve d’Enjeu ne remplace pas toutes les composantes du réseau. Il s’agit plutôt d’une mise à jour, mais certains éléments resteront inchangés. Les clients Ethereum 1.0 ont ainsi été utilisés en combinaison avec les éléments apportés par Ethereum 2.0, afin de faciliter grandement la transition.

Le résultat, c’est que le futur d’Ethereum sera plutôt une combinaison d’Ethereum 1.0 (appelé « execution layer » par les développeurs) et d’Ethereum 2.0 (nouvellement appelé « consensus layer »). C’est l’association de ces deux éléments qui donnera la nouvelle version d’Ethereum.

Pour résumer : l’execution layer continuera de prendre en charge les smart contracts et les règles habituelles appliquées au réseau. Le consensus layer est comme son nom l’indique la nouvelle couche qui permet de s’assurer que les règles de consensus sont suivies, en prenant en compte la Preuve d’Enjeu et les mécanismes de staking.

Tout cela justifie donc de clarifier la manière dont on évoque les différents éléments qui composeront cette nouvelle version d’Ethereum.

👉 À lire – Le contrat de dépôt d’Ethereum 2.0 contient désormais 30 milliards de dollars d’ETH

Un rebranding qui clarifie les choses

La Fondation Ethereum évoque également d’autres raisons à ce changement. Elle estime que le changement de nom permettra de simplifier les choses pour les nouveaux utilisateurs :

« Un problème majeur avec le nom Eth2 est qu’il crée un modèle mental erroné pour les nouveaux utilisateurs d’Ethereum. Ils pensent intuitivement que Eth1 arrive en premier et Eth2 en second, ou que Eth1 cesse d’exister une fois qu’Eth2 arrive. Ces deux interprétations ne sont pas vraies. »

La Fondation Ethereum explique également que ce nom permet de se débarrasser des arnaques associées. Des personnes mal intentionnées ont en effet utilisé le nom Ethereum 2.0 pour inciter les utilisateurs à « échanger » leurs ETH contre de prétendus nouveaux ETH2.0.

Elle note aussi que certains opérateurs de services de staking ont nommé les tokens utilisés sur la Beacon Chain avec le ticker « ETH2 ». Cela peut créer de la confusion, car il s’agit en réalité de tokens ETH qui n’ont aucune différence avec les autres.

Quoi qu’il en soit, Ethereum 2.0 est un terme si couramment utilisé qu’on imagine que la communauté prendra quelque temps avant de s’habituer à ce nouveau nom. Mais la clarification montre que le réseau de paiement s’approche (enfin) de sa transition, qui est prévue pour 2022.

👉 Retrouvez toute l’actualité d’Ethereum (ETH)

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments