Le FBI aurait-il craqué Bitcoin (BTC) ?

Les rumeurs les plus folles accompagnent souvent les chutes du cours du BTC, et cela n’a pas non plus manqué cette fois-ci, alors que la première cryptomonnaie côtoie à nouveau les 32 000 dollars. Sur la Twittosphère, on a vu quelques investisseurs s’affoler : le FBI aurait réussi à saisir du Bitcoin appartenant à des criminels. Serait-ce la fin du réseau de paiement sécurisé ?

Il faut dire que le FBI joue avec les mots : dans son annonce, le directeur adjoint du Bureau, Paul Abbate, explique :

« Le FBI a réussi à saisir le produit d’activités criminelles détenu dans un portefeuille Bitcoin. »

Le portefeuille en question appartiendrait à DarkSide, un groupe de cybercriminels qui mène des attaques de type « ransomware ». Au total, ce sont 63,7 BTC qui ont été récupérés par le FBI, soit une valeur de 2 millions de dollars au cours actuel du Bitcoin.

👉 Suivez toute l’actu du Bitcoin (BTC)

Un portefeuille en ligne

Sur certains médias comme CBS News, on apprend que le FBI a obtenu « la clé privée » du wallet Bitcoin en question, afin de récupérer les fonds. C’est ce qui a suscité le vent de panique, et la crainte que le réseau Bitcoin ait été craqué. Mais ce qu’omettent de dire certains rapports, c’est que le portefeuille en question était en ligne, et géré par une tierce partie.

Le FBI s’est donc contenté de forcer un exchange ou un fournisseur de wallet à saisir la somme en Bitcoin, comme le montre un mandat daté d’hier. Ce dernier est expurgé, on ne sait donc pas qui est le fournisseur de services en question. Mais selon le journaliste Jordan Schachtel, il s’agirait d’un portefeuille Coinbase. Ce dernier résume ainsi l’affaire :

« Pour être clair, il n’y a pas eu de hack. Le FBI n’a rien fait de particulièrement innovant. Ils ont utilisé des mécanismes légaux et pisté un registre public pour obtenir du Bitcoin de ce groupe de hackers. »

On pourrait débattre longtemps du professionnalisme des hackers, qui stockent leurs fonds volés sur un portefeuille en ligne… Mais en attendant, la cryptosphère peut dormir tranquille : non, Bitcoin n’a pas été craqué par le FBI, et cela n’est pas prêt d’arriver.

👉 A lire : Pour Donald Trump, le Bitcoin (BTC) est une arnaque parce qu'il concurrence le dollar

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
odd

Je comprends pas comment des hackers puissent utiliser un portefeuille en ligne,
c'est un peu gros, ça n'a pas de sens.
(comme l'expression + c'est gros, plus ça passe )
Le FBI prennent les gens pour des billes lol