Favoriser l’inclusion financière en Afrique grâce à Bitcoin, l’objectif de Machankura

En Afrique, les cryptomonnaies comme Bitcoin (BTC) ont un intérêt particulier pour remédier aux lacunes des services bancaires. Mais l’accès à Bitcoin lui-même peut être limité par le manque de connexion à Internet. Cryptoast a ainsi interrogé Machankura, un projet dont la promesse est de résoudre ces deux problématiques en même temps.

Favoriser l’inclusion financière en Afrique grâce à Bitcoin, l’objectif de Machankura

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Machankura facilite l’adoption de Bitcoin en Afrique

En août dernier, nous avions découvert Machankura, un service permettant d’utiliser le réseau Bitcoin (BTC) en Afrique sans connexion Internet. Devant l’ingéniosité de cet outil, Cryptoast a cherché à en savoir plus sur son fonctionnement.

Comme nous l’avions détaillé précédemment, Machankura s’adresse aux pays africains et fonctionne grâce à la technologie de l’Unstructured Supplementary Service Data (USSD). Un code USSD se saisit sur le clavier de son téléphone et permet d’envoyer des instructions directement à son opérateur téléphonique.

Machankura a ainsi mis en place des codes USSD de manière à pouvoir effectuer des actions sur le Lightning Network, la solution de scalabilité de Bitcoin. Cela signifie que même un fameux Nokia 3310 serait en mesure d’être utilisé pour échanger des satoshis.

Ainsi, ce service s’adresse à des personnes pour qui l’accès au Web est limité et se recentre sur la philosophie première de Bitcoin : échanger de la valeur de pair à pair. Dans un premier temps, Machankura cherchera donc à couvrir l’ensemble du continent africain, pour s’étendre par la suite aux zones géographiques où cela est pertinent. Le projet nous a également expliqué que les paiements avec du crédit téléphonique étaient courants en Afrique :

« En Afrique, l’USSD est utilisé pour charger du crédit téléphonique pour les mobiles, lequel est ensuite utilisé comme principal moyen de paiement mobile. Nous avons pour ambition de couvrir tous les pays africains. Nous pourrons également fournir le service en dehors du continent où cela a du sens. »

Afin de recharger du crédit mobile grâce à du Bitcoin, Machankura compte sur les services de partenaires comme l’entreprise Bitrefill. Cette possibilité est accessible directement depuis l’application déployée sur ce service USSD :

« Nous intégrons les services de Bitrefill, qui permettent à nos utilisateurs n’ayant peut-être pas d’appareil connecté à Internet d’acheter du crédit mobile. Les utilisateurs de ce service peuvent également envoyer des satoshis à d’autres personnes. Par ailleurs, nous permettons à nos utilisateurs d’envoyer des satoshis à n’importe quel portefeuille compatible avec une adresse Lightning. »

Ainsi, le service offre aux résidents des pays africains qu’il couvre, une solution complète pour gérer ses finances de manière débancarisée et sans Internet, grâce à Bitcoin.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

L'exchange n°1 au monde - Régulé en France

10% de réduction sur vos frais avec le code SVULQ98B 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Comment utiliser Machankura ?

Pour prendre un exemple, un citoyen sud-africain devra saisir le code suivant sur son téléphone pour accéder aux services de Machankura : *134*382*382#

Pour retrouver la liste des codes USSD, le projet a mis en place une FAQ détaillée.

Après avoir configuré son compte, il sera alors, entre autres, en mesure d’envoyer des satoshis à ses contacts :

Envoi satoshis Machankura

Figure 1 : Envoyer des satoshis avec Machankura

 

Ce système peut également être utilisé par une personne ayant quitté son pays pour mieux gagner sa vie et qui souhaite faire parvenir de l’argent à ses proches. Comme expliqué précédemment, les destinataires pourront ensuite convertir ces satoshis en crédit téléphonique via Bitrefill, afin de s’en servir comme moyen de paiement.

Acheter du crédit téléphonique

Figure 2 : Acheter du crédit téléphonique avec Machankura

 

D’autre part, Machankura est un service custodial, ce qui signifie que celui-ci garde l’argent de ses utilisateurs, au même titre qu’une plateforme centralisée. Des frais de 1 % sont ainsi ponctionnés pour chaque transaction. L’équipe du projet nous a expliqué le fonctionnement du service :

« Les utilisateurs peuvent recevoir des satoshis via leur adresse Lightning et cette dernière s’exprime de la manière suivante : “NuméroDeTélé[email protected]”. Techniquement, nous gérons un nœud au nom de nos utilisateurs et nous maintenons les soldes de chaque transaction. Il s’agit donc d’un service de garde sur le Lightning Network et nous maintenons des nœuds pour le compte de nos clients. »

Pour les utilisateurs ne souhaitant pas partager leur numéro de téléphone, ils ont aussi la possibilité de configurer un pseudonyme.

👉 Pour aller plus loin – Apprenez en plus sur le Lightning Network, le layer 2 de Bitcoin 

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Les premiers résultats de ce service Bitcoin en Afrique

Concernant le nœud de Machankura sur le Lightning Network, celui-ci dispose d’une capacité de 0,537 BTC, ce qui est amplement suffisant pour traiter de nombreuses transactions. Au total, ce sont 14 canaux qui sont reliés à ce nœud.

Toutefois, tout aussi prometteur que soit Machankura, il ne peut, pour l’instant, qu’être qualifié d’expérimentation. En effet, les premières données dévoilées ne montrent qu’une faible adoption, ce qui est normal, compte tenu de la jeunesse du service :

Ainsi, Machankura devra trouver son public. Pour le moment, son équipe ne cherche pas nécessairement à effectuer de campagne marketing à proprement parler :

« Nous comptons principalement sur le bouche-à-oreille, ainsi que la facilité avec laquelle un utilisateur peut envoyer du bitcoin à un destinataire. C’est notre principale forme de marketing. »

D’autre part, les services fournis par le projet doivent se concentrer à amener Bitcoin aux populations débancarisées et sans connexion Internet. Ainsi, Machankura nous a confirmé qu’il n’y aura pas d’options pour faciliter le trading à l’avenir. C’est donc un choix assumé de se concentrer uniquement sur l’aspect fonctionnel.

Si le service a de nombreux défis à relever pour proposer une solution d’envergure à l’avenir, cela reste néanmoins une initiative à saluer et à suivre, pouvant faire de Bitcoin un vecteur économique majeur en Afrique.

👉 Pour en apprendre plus – Installer votre propre nœud Bitcoin grâce à notre guide

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) ne sont pas des valeurs mobilières pour le gendarme financier belge

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) ne sont pas des valeurs mobilières pour le gendarme financier belge

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast