Facebook commence à tester certaines fonctionnalités de NFT pour les profils d'utilisateurs

Peu de temps après qu'Instagram ait annoncé sa future prise en charge des NFTs sur sa plateforme, Facebook emboite le pas et commence d'ores et déjà à tester cette fonctionnalité aux États-Unis. Les utilisateurs pourront, à terme, partager leurs NFTs sur le réseau social en y connectant leur wallet.

Facebook commence à tester certaines fonctionnalités de NFT pour les profils d'utilisateurs

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Après Instagram, Meta lance les NFTs sur Facebook

Alors que Meta avait annoncé la prise en charge des tokens non fongibles (NFTs) sur Instagram en mai dernier, la firme semble partie pour rendre cette fonctionnalité disponible également sur Facebook.

Selon un post de Navdeep Singh, manager produit chez Meta, il sera possible pour les utilisateurs de Facebook de poster directement des NFTs sur le réseau social ou encore de les présenter sous forme de collection sur leur profil.

Meta, qui souhaite clairement répondre présent à la transition vers le Web 3.0, permettra ainsi aux utilisateurs du réseau social le plus utilisé au monde de connecter leur wallet directement sur le site.

Les posts contenant des NFTs pourront être commentés, likés ou encore partagés de la même façon que les posts classiques que nous connaissons déjà.

Selon Mark Zuckerberg, il sera un jour possible de publier de façon croisée à la fois sur Instagram et sur Facebook. Il s'agit toutefois d'une fonctionnalité qui n'en est encore qu'aux prémices de son développement.

De plus, le réseau social serait en train de tester certaines fonctionnalités d'interaction telles que des salons de discussion ressemblant à ceux de la plateforme Discord, par exemple.

Pour le moment, le test des fonctionnalités de NFT pour Facebook est réservé à certains créateurs de contenu aux États-Unis. Aucune date n'a été communiquée quant à leur implémentation prévue pour le grand public.

👉 Pour approfondir : Qu’est-ce que le Web3, cette version décentralisée d’Internet ?

De nombreuses nouveautés sont attendues

En mai dernier, nous apprenions qu'Instagram prendrait en charge les blockchains Solana (SOL), Ethereum (ETH), Polygon (MATIC) et Flow (FLOW) pour introduire les NFTs sur sa plateforme.

Aucune précision n'a fuité à ce sujet concernant Facebook, mais au vu des projets d'interopérabilité entre les 2 plateformes, tout porte à croire que le réseau social suivra la même voie.

Au même moment, Meta annonçait que ses autres applications, telles que Messenger ou WhatsApp, devraient également voir arriver des fonctionnalités relatives aux NFTs.

Mark Zuckerberg quant a lui a récemment déclaré que Meta travaillait sur des NFTs en réalité augmentée (NFT 3D), qu'il sera notamment possible d'introduire dans les stories des utilisateurs via Spark AR, la plateforme logicielle dédiée de l'entreprise.

Meta a également précisé qu'afin de pallier le bilan carbone induit par les NFTs, elle investirait dans des solutions d'énergie renouvelable. C'est également ce qui explique son choix de blockchains fonctionnant à travers le consensus de preuve d'enjeu (PoS).

Enfin, selon la firme, le partage ou la publication de NFTs sera totalement gratuit. Toutefois, ces derniers ne pourront pas être utilisés pour faire de la publicité sur le réseau.

👉 À lire également : Napster officialise son incursion dans le Web3 avec le lancement de son propre token

Source : TechCrunch

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le protocole Acala a été exploité – Les attaquants créent artificiellement 1,2 milliard de dollars

Le protocole Acala a été exploité – Les attaquants créent artificiellement 1,2 milliard de dollars

Bitcoin (BTC) : Machankura permet de recevoir des satoshis sans connexion Internet

Bitcoin (BTC) : Machankura permet de recevoir des satoshis sans connexion Internet

Le fondateur d'Huobi veut revendre ses parts - l'une des plus grosses transactions de l'histoire ?

Le fondateur d'Huobi veut revendre ses parts - l'une des plus grosses transactions de l'histoire ?

Le géant BlackRock lance un trust privé afin de proposer du Bitcoin (BTC) sur le marché spot

Le géant BlackRock lance un trust privé afin de proposer du Bitcoin (BTC) sur le marché spot

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast