ExxonMobil contribuerait au minage de Bitcoin

La société pétrolière ExxonMobil, la plus importante des États-Unis, utiliserait son surplus de gaz naturel pour alimenter des systèmes de minage de Bitcoin (BTC) dans le Dakota du Nord. Habituellement, ce gaz est directement brûlé autour des puits de pétrole, c'est une technique communément appelée « torchage » ou « flaring ».

Selon des proches de l'entreprise qui ont souhaité conserver leur anonymat, Exxon aurait conclu un accord avec Crusoe Energy Systems Inc, une société spécialisée dans les solutions de réduction du flaring auprès des grands groupes pétroliers.

Ce partenariat serait déjà effectif et permettrait d'ores et déjà à Exxon d'alimenter des générateurs pour le minage de Bitcoin grâce à un puits de pétrole situé dans le bassin de schiste de Bakken dans la région du Dakota du Nord.

En route depuis janvier 2021, ce projet permettrait déjà de réutiliser une partie du gaz naturel produit sur le site, lequel serait habituellement torché ou brûlé notamment à cause d'une absence de pipeline pour l'acheminer vers un autre endroit comme une centrale électrique, par exemple.

Toujours selon une des sources proches de l'entreprise, Exxon souhaiterait reproduire ce type de programme à l'international, notamment au Nigeria, en Guyane, en Allemagne et dans le gisement pétrolier de Vaca Muerta situé en Argentine.

Interrogée par nos confrères de Bloomberg, Sarah Nordin, la porte-parole d'Exxon, a refusé de commenter les différentes spéculations autour de ce projet, en précisant toutefois :

« Nous évaluons en permanence les technologies émergentes qui pourraient nous permettre de réduire notre volume de flaring à travers nos différentes activités. »

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Le poids environnemental du minage

Les acteurs de l'industrie des hydrocarbures subissent des pressions et des obligations concernant leurs activités, notamment à propos de leur empreinte carbone, laquelle est souvent accusée de participer activement au réchauffement climatique.

Dans le cas d'Exxon et consorts, ces derniers doivent par exemple réduire leur volume de gaz torché. Le gaz actuellement produit sur les exploitations de schiste contient en grande partie du méthane, un gaz 80 fois plus nocif pour l'environnement durant ses 20 premières années dans l'atmosphère que le dioxyde de carbone.

Ainsi, la meilleure solution semble être de réutiliser le gaz produit pour l'utiliser comme énergie productive, par exemple via le minage de Bitcoin nécessaire pour le consensus de Proof-of-Work (PoW).

Selon une étude phare de l'Université de Cambridge, le minage de Bitcoin consommerait actuellement environ 138 TWh annuellement, soit 7 TWh de plus que l'énergie nécessaire pour miner l'or physique, en comparaison. De plus, si le Bitcoin était un pays, ce dernier consommerait plus que la Norvège, l'Ukraine, la Suisse ou encore les Émirats arabes unis.

Toutefois, selon un récent rapport de CoinShares, les émissions de carbones relatives au minage de Bitcoin ne représenteraient que 0,08% de la part totale mondiale, ce qui reste objectivement négligeable.

👉 Pour aller plus loin : Une ferme de minage de Bitcoin (BTC) américaine est accusée de pollution sonore et risque la fermeture

Sources : Bloomberg, Cambridge University

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments