Kraken Financial, la première crypto-banque des États-Unis

Selon un communiqué publié hier, Kraken a obtenu l'approbation du conseil des banques du Wyoming pour sa demande d' « établissement de dépôt à vocation spécifique » (SPDI).

Ainsi, Kraken devient la première banque américaine réglementée à fournir des services complets de dépôt, de garde et de fiducie pour les actifs numériques.

« Qu'il s'agisse de payer des factures et de recevoir des salaires en cryptomonnaies ou d'en intégrer dans des portefeuilles d'investissement et de trading, Kraken Financial permettra aux clients de Kraken aux États-Unis d'effectuer des opérations bancaires en toute transparence entre les actifs numériques et les monnaies nationales, » précise le communiqué.

Cette licence de SPDI s'accompagne cependant de quelques restrictions. Kraken Financial n'est pas autorisée à utiliser les dépôts de ses clients pour émettre des prêts à d'autres. La crypto-banque de Kraken devra conserver en permanence la totalité des fonds de ses clients en monnaie fiduciaire.

David Kinitsky, désigné comme PDG de Kraken Financial, a déclaré :

« Nous sommes ravis de travailler dans un état aussi conforme à notre philosophie et à nos valeurs. Le Wyoming est un exemple rare et brillant de la manière dont une réglementation réfléchie peut stimuler l'innovation pour les entreprises FinTech. »

Le fossé entre les banques et les exchanges se comble

En premier lieu, Kraken mettra en œuvre un modèle de banque en ligne et mobile. Au cours de sa première année d'activité, Kraken Financial prévoit de donner à ses clients la possibilité de déposer des dollars américains et de conserver des actifs numériques.

En raison de sa véritable position de passerelle entre la finance traditionnelle et les cryptomonnaies, Kraken Financial proposera une gamme de services mêlant les deux univers :

  • Conservation d'actifs numériques (avec ajout du staking à l'avenir)
  • Virement bancaire et prestations de financement
  • Une carte de débit permettant de dépenser ses cryptomonnaies
  • Et tout ce que peut proposer une banque standard

À l'avenir, Kraken espère pouvoir offrir des services supplémentaires de vente au détail, de gestion de patrimoine et de trésorerie.

L'arrivée de Kraken Financial aux États-Unis prouve assurément à quel point les exchanges se rapprochent des banques (carte de crédit, prêts, épargne...), et c'est maintenant une réalité. Kraken créant un service bancaire à part entière, la plateforme rentre maintenant dans une nouvelle ère.

Pour le moment, Kraken Financial fournira ses services aux résidents de tous les états du pays, excepté ceux de l'État de New York. Toutefois, Kraken ne se contentera pas uniquement des États-Unis, et compte bien étendre ses activités au niveau mondial.

 

À terme, les exchanges de cryptomonnaies risquent-ils de remplacer les banques ? La frontière devenant de plus en plus mince entre les deux, il est certain que ces plateformes prennent chaque jour une place importante dans notre vie quotidienne, et désormais bien au-delà des frontières de la crypto-sphère.

Cet exploit de Kraken devrait très certainement être suivi par d'autres. Le Wyoming serait tout à fait susceptible d'accorder davantage de licences SPDI à d'autres plateformes, notamment Coinbase et Gemini.

👉 Sur le même thème : Coinbase et Gemini deviennent clients de JPMorgan

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments