États-Unis : un projet de loi donnerait au Trésor le pouvoir d'interdire les plateformes d'échange

Cela fait plusieurs semaines que l'on n'entendait plus parler des lois ou projets de loi restrictifs à l'encontre du secteur des cryptomonnaies aux États-Unis. C'était sans compter sur le projet « America COMPETES Act of 2022 », dont la thématique est centrée sur le maintien de la supériorité économique américaine face à la Chine. Une disposition de ce projet de loi permettrait en effet au Trésor américain de pouvoir interdire une plateforme d'échange en cas de suspicions d'activités illicites.

États-Unis : un projet de loi donnerait au Trésor le pouvoir d'interdire les plateformes d'échange

Le Trésor américain pourrait-il bientôt interdire une plateforme d’échange ?

En 2021, le législateur américain a voté de nombreuses lois afin de relancer l’économie durement touchée par la pandémie de Covid-19. Or, bien qu’ils n’aient aucun rapport avec l’univers de la blockchain et des cryptomonnaies, ces projets de loi ont régulièrement intégré des dispositions relatives au secteur.

On se souvient par exemple de l’Infrastructure Bill, voté en novembre dernier, qui prévoit de nouvelles obligations fiscales pour certains acteurs naviguant autour des crypto-actifs. Un groupe de travail du président Biden souhaiterait également qu’un émetteur de stablecoins soit assimilé à une banque.

Aujourd’hui, c’est la version préliminaire d’un projet de loi qui fait parler d’elle. Présenté par un comité sur la science, l’espace et la technologie, le projet prévoit de nombreuses mesures pour contrer l’émergence de l’économie chinoise, avec des éléments touchant notamment à la cybersécurité.

Or, une disposition concernerait indirectement le secteur des cryptomonnaies.

Pour résumer, cette disposition permettrait au Trésor américain de fermer, purement et simplement, une plateforme d’échange, selon Coin Center. En cas de transactions jugées illicites ou douteuses, la secrétaire au Trésor aurait en effet la possibilité d’interdire l’intermédiaire financier vers lequel cet argent a transité.

👉 À lire – Le Congrès américain vote le plan de relance prévoyant de nouvelles obligations fiscales pour les cryptomonnaies

Une disposition qui s’applique bien au-delà des plateformes d’échange de cryptomonnaies

La disposition litigieuse ne vise pas expressément les actifs numériques. En effet, elle s’applique à toutes les institutions financières réglementées aux États-Unis, afin de lutter contre le blanchiment d’argent international.

Aujourd’hui, la secrétaire au Trésor a le pouvoir de fermer tout compte qu’elle estime être utilisé à des fins de blanchiment d’argent en dehors des États-Unis. En revanche, des garde-fous sont prévus : le mis en cause doit en être informé au préalable afin de faire des observations et toute fermeture est limitée à 120 jours. Il s’agit donc plus d’un gel que d’une clôture pure et simple.

Or, le projet de loi proposé supprimerait ces garde-fous et ajouterait en plus la possibilité pour la secrétaire au Trésor de définir elle-même la notion de transfert de fonds pour s’adapter à la situation. En d’autres termes, la disposition permettrait au Trésor d’interdire ou de conditionner n’importe quelle transaction financière qu’il juge douteuse. Pour certains observateurs, c’est une approche autoritaire qui ne va pas résoudre les problèmes liés au blanchiment de capitaux.

Coin Center y voit une véritable censure visant particulièrement les cryptomonnaies, car leur nature est mondiale par essence. Une transaction entre deux Américains peut en effet être validée en Iran ou en Chine. Toutefois, il est nécessaire de rappeler que cette disposition s’appliquerait à l’ensemble des transactions financières et pas seulement aux crypto-actifs.

👉 À lire – États-Unis : un décret présidentiel encadrant les cryptomonnaies serait publié dès février

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Les plateformes et les cryptomonnaies dans le collimateur du Trésor aux États-Unis

Même si les deux ne sont pas liés, ce projet de loi fait suite au rapport annuel Chainalysis relatif à la crypto-criminalité. Or, de ce rapport, chaque partie retient le chiffre qui l’intéresse.

Les défendeurs des cryptomonnaies remarquent que les transactions illicites ne représentent que 0,15 % de l’ensemble des transactions en cryptomonnaies. Quant aux pourfendeurs, ils s’insurgent sur les 14 milliards de dollars de transactions illicites, soit une augmentation de 79 % par rapport à 2020.

Ces derniers ne semblent pas voir que l’outil principal du blanchiment d’argent reste le billet vert émis par la très sérieuse Réserve fédérale des États-Unis et non le Bitcoin (BTC). Mais la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, préfère insister sur sa préoccupation liée au rôle des cryptomonnaies dans les activités illicites.

D’autres politiciens ont appuyé la position de Yellen et sont même allés plus loin, en pointant du doigt l’impact environnemental des cryptomonnaies. Ces personnes semblent donc plus se soucier de l’impact environnemental des actifs numérique que celui de l’ensemble des États-Unis, pourtant bien plus important.

Il reste désormais à savoir si cette disposition a été rédigée pour effectivement viser indirectement les cryptomonnaies et si elle sera définitivement adoptée.

👉 Suivez toute l'actualité liée à la régulation des cryptomonnaies

L'exchange qui a le vent en poupe⭐

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton

toaster icon
Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Carte Binance Avis (2022) : la meilleure CB crypto du marché ?

Carte Binance Avis (2022) : la meilleure CB crypto du marché ?

Une nouvelle chute inévitable pour le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) ?

Une nouvelle chute inévitable pour le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast