Arrestation de traders OTC par l’État chinois

Depuis 2019, l’État chinois ne cache pas son intérêt pour le secteur de la blockchain… Mais aussi sa grande méfiance pour les crypto-monnaies, qu’il considère comme une menace pour la stabilité de sa devise fiduciaire. Et ses craintes se sont avérées fondées ces derniers mois : la montée en puissance incroyable du stablecoin Tether (USDT) est en bonne partie due à l’appétit des investisseurs chinois.

👉 À lire à ce sujet : Tether dépasse les 10 milliards de dollars de capitalisation boursière

D’où cette surveillance accrue de l’État chinois, qui souhaite contrôler plus efficacement ce marché OTC, afin de mitiger son potentiel perturbateur pour l’économie du pays. Preuve en a été faite la semaine dernière, lors de l’arrestation du responsable de la plus grosse plateforme de trading OTC locale : Zhao Dong. Le cofondateur de RerenBit, qui avait investi de manière massive dans Bitfinex, est un des acteurs de l’écosystème crypto les plus renommés en Chine, son arrestation a donc été particulièrement commentée.

Découvrez Bitfinex

La Chine durcit le ton

Pour autant, l’arrestation de Zhao Dong ne serait pas ciblée : une source anonyme proche du dossier a révélé à CoinDesk qu’il s’agissait d’une large campagne visant les traders OTC en Chine. Zhao Dong ne serait que le plus connu, mais d’autres acteurs ont été touchés ces dernières semaines.

Pour rappel, les exchanges chinois ne sont pas autorisés à proposer le trading de cryptodevises contre le yuan. Mais les investisseurs ont depuis plusieurs mois contourné la mesure en utilisant des plateformes OTC, ou en privilégiant des stablecoins comme l’USDT. Au début du mois de juin, l’État chinois avait déjà gelé les comptes bancaires de plusieurs plateformes et utilisateurs OTC. Il avait alors expliqué qu’il s’agissait de lutte contre les acteurs malveillants qui pourraient utiliser les cryptos pour blanchir des fonds. Cette campagne du gouvernement était donc déjà bien active.

👉 Découvrez aussi : Chine : un examen préparatoire interroge les élèves sur le mining de Bitcoin

 

Tout cela montre en tout cas l’équilibre précaire du positionnement de l’État chinois. Il est difficile pour un gouvernement de favoriser la blockchain tout en sanctionnant l’utilisation de crypto-monnaies. Cela pourrait par ailleurs avoir une influence sur la percée stratosphérique de Tether, qui bat tous les records depuis quelques mois.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments