Enquête sur le portefeuille numérique européen : les données personnelles des individus sont-elles transmises ?

Dans une enquête publiée hier par la Banque centrale européenne (BCE), 321 Européens se sont prononcés sur les avantages et inconvénients du portefeuille numérique européen en développement. Tandis que les données personnelles ne seront pas transmises aux marchands, un second rapport affirme qu'un KYC sera nécessaire pour ouvrir un compte en euro numérique. Qu'en est-il réellement ? 

Enquête sur le portefeuille numérique européen : les données personnelles des individus sont-elles transmises ?

Les résultats de l'étude sur le portefeuille numérique européen

Alors que les travaux concernant la création d'un portefeuille numérique européen s'accélèrent, la Banque centrale européenne (BCE) vient de publier une enquête sur l'utilisation de ce wallet par un groupe test de 321 personnes. Parmi les nombreux retours effectués par les participants, la question des données personnelles a été mentionnée plusieurs fois.

Puisque la BCE souligne à plusieurs reprises sa volonté de créer un moyen de paiement équivalent au cash, ce dernier doit en théorie conférer le même niveau d'anonymat. De ce fait, nous apprenons dans l'étude que les commerçants n'avaient pas accès aux informations personnelles de leurs clients réglant leurs achats avec le portefeuille numérique à disposition.

« Les achats effectués de cette manière sont signalés dans l'historique des activités de l'utilisateur ou sur son relevé bancaire par un simple numéro de transaction et le montant payé - aucun nom ni aucune autre information ne sont affichés. Le destinataire du paiement ne connaît pas le nom du payeur, et même les titulaires d'un compte commun ne savent pas à qui le paiement a été effectué. »

Cependant, les participants à l'expérience étaient en mesure de relier ce portefeuille numérique à un compte bancaire. Lorsque l'utilisateur du portefeuille utilisait cette fonctionnalité pour payer un produit ou un service, la transaction était émise de sa banque en direction le commerçant.

Dans ce cadre, le portefeuille ne joue que le rôle d'intermédiaire, à l'instar des applications Google Pay et Apple Pay. Tandis que les deux géants du numérique ont accès à aux données personnelles de leurs utilisateurs, qu'en est-il des données du portefeuille numérique émis par la BCE ?

? Investissez de manière décentralisée grâce à la plateforme dYdX

dYdX : le leader des exchanges décentralisés (DEX)
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Un portefeuille numérique au KYC obligatoire ?

D'après le troisième rapport de la BCE sur la phase d'investigation de l'euro digital publié hier, un KYC sera obligatoire pour les citoyens désirant créer un compte en euro numérique :

« Le service d'onboarding pour l'euro numérique fait référence aux étapes d'identification et d'autorisation nécessaires aux intermédiaires pour ouvrir un compte en euro numérique à un utilisateur final (consommateur ou commerçant), y compris l'association d'un instrument de paiement. L'onboarding doit garantir un certain nombre de vérifications importantes, telles que le KYC. »

Afin d'obtenir plus de précision concernant la différence entre le portefeuille numérique européen et un compte en euro numérique, nous avons contacté Silvia Margiocco attachée de presse à la BCE. Pour l'instant, aucune réponse ne nous a été délivrée.

Loin de l'idée d'un wallet protégeant la vie privée telle que l'envisageaient les cypherpunks, le portefeuille numérique européen fait défaut sur ce point en nécessitant d'y enregistrer des données personnelles. C'est dans ce contexte que le Bitcoin (BTC) prend tout son sens : il permet de protéger les données personnelles des individus, empêchant ainsi les entités tierces d'y avoir accès.

? Pour tout comprendre au Bitcoin 

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Sources : BCE

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées