Une enquête ouverte sur le rachat de Credit Suisse par UBS

Pourquoi UBS s’est-elle précipitée pour racheter sa rivale Credit Suisse ? C’est la question que se pose le parquet fédéral suisse, qui souhaite s’assurer qu’il n’y a pas eu de malversations. C’est la réputation de la Suisse sur les marchés financiers qui est en jeu, et l’affaire devrait être particulièrement suivie. Décryptage.

Une enquête ouverte sur le rachat de Credit Suisse par UBS

Le rachat de Credit Suisse par UBS déclenche une enquête

À la fin du mois de mars, la chute de la banque Credit Suisse a suscité un branle-bas de combat rarement vu en Suisse. Le gouvernement, les acteurs bancaires et la banque centrale du pays se sont réunis le week-end du 18 mars à Berne, et des négociations ont eu lieu toute la nuit pour sauver la banque.

Et cela a marché : c’est la rivale UBS – qui avait déjà fait elle-même l’objet d’un plan de sauvetage lors de la crise de 2008 – qui est arrivée en sauveuse… Aidée par le gouvernement suisse. Ce dernier a accordé une garantie de 9 milliards de francs suisses (environ 9 milliards d’euros) pour facilite ce rachat, et la Banque centrale alignera jusqu’à 50 milliards de francs suisses de liquidité pour s’assurer de la remise à flot de l’institution bancaire.

Tout est bien qui finit bien ? Pas forcément, selon le parquet fédéral, qui s’interroge sur ce rachat précipité, et l’intérêt qu’UBS peut y trouver. On rappellera que la banque a mis 3 milliards de dollars sur la table, afin de mettre la main sur son rival. C’est une bouchée de pain, quand on sait que la perte de Credit Suisse s’élevait à elle seule à près de 7 milliards de francs suisses.

? Pour aller plus loin – Six banques centrales, dont la FED et la BCE, annoncent une action coordonnée pour soutenir le dollar

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Quel intérêt pour UBS ?

Car le rachat a semblé précipité : UBS s’est lancée sans prendre le temps d’examiner le dossier, semble-t-il. Est également pointé du doigt ce prêt colossal de 50 milliards de dollars, accordé à UBS par la Banque centrale suisse. En somme, quel est l’intérêt d’UBS dans cette affaire, et pourquoi s’est-elle empressée de racheter un établissement avec autant de difficultés ?

Un communiqué du parquet justifie ainsi cette enquête :

« Le Ministère public veut s’acquitter de manière proactive de son mandat et de sa responsabilité de contribuer à une place financière suisse propre et a mis en place un système de contrôle lui permettant d’intervenir immédiatement sur tout problème relevant de sa compétence. »

Le mot-clé étant bien sûr « propre ». La réputation de la Suisse en tant que place financière mondiale semble être en jeu. Depuis quelques mois, l’effondrement de plusieurs institutions bancaires mondiales a initié une vague de panique, et le pays semble décidé à rassurer, et à aller jusqu’au bout de cette histoire.

? Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Reuters

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025