Danemark : pourquoi la banque Saxo a-t-elle été forcée de vendre ses cryptomonnaies ?

En Europe, les conditions d’existence se durcissent pour les sociétés proposant des services liés aux cryptomonnaies. Preuve en est faite une fois de plus avec la banque Saxo. Celle-ci est forcée de vendre ses cryptomonnaies, suite à une demande du régulateur du Danemark. Pourquoi cette décision a-t-elle été prise et qu’est-ce que cela augure pour l’écosystème danois ?

Danemark : pourquoi la banque Saxo a-t-elle été forcée de vendre ses cryptomonnaies ?

La banque Saxo ne pourra plus proposer de services liés aux cryptomonnaies

L’autorité danoise de surveillance financière (FSA) a annoncé la nouvelle ce jour. Elle a établi que la banque Saxo ne peut pas négocier des cryptomonnaies pour son propre compte, car cette activité ne rentre pas dans le cadre de la loi :

« La négociation d’actifs cryptographiques par Saxo Bank A/S pour son propre compte se situe en dehors du domaine d’activité légal des institutions financières. […] Sur cette base, Saxo Bank est condamnée à céder ses propres actifs cryptographiques. »

La mesure vise à la fois les cryptomonnaies proposées à la vente, mais aussi les produits financiers qui leur sont liés, notamment les « exchange traded funds » (ETF). C’est notable, car un grand nombre d’ETF viennent d’être autorisés ces dernières semaines.

👉 Comment acheter du Bitcoin en 2023 ? Faites-vous guider étape par étape

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

La banque Saxo forcée de se débarrasser de ses cryptomonnaies

La mesure vise également les réserves en cryptomonnaies de la banque, qui sont utilisées pour se prémunir des risques de marché liés aux cryptomonnaies. En plus de cesser de proposer ses services, la banque doit donc aussi se débarrasser de ses propres actifs.

C’est sans doute ce qui est le plus notable dans cette décision : le régulateur n’interdit pas seulement des services proposés à des clients, mais bien la détention même de cryptomonnaies par les banques. Le communiqué le précise ainsi :

« Le commerce non réglementé de crypto-actifs peut créer de la méfiance à l’égard du système financier, et la FSA danoise considère qu’il serait infondé de légitimer le commerce de crypto-actifs. L’activité n’est donc pas non plus jugée acceptable en tant qu’activité bancaire auxiliaire pour des raisons de stabilité financière. »

La banque Saxo a précisé dans un communiqué qu’elle allait prendre le temps de répondre à cette injonction de la part de la FSA. Elle précise par ailleurs que son exposition directe aux cryptomonnaies est limitée :

« Nous détenons un portfolio de cryptomonnaies très limité, qui nous sert uniquement à nous prémunir d’une proportion de risque très marginale associée à la négociation d’actifs crypto. »

Cette décision de la FSA peut cependant être considérée comme un précédent, et comme un message envoyé aux autres banques danoises. Sur ce territoire, les institutions financières ne pourront pas – pour l’instant – créer de réelles passerelles avec l’écosystème crypto.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché

Source : FSA, communiqué

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La SEC prévient : la guerre contre l'écosystème des cryptomonnaies ne fait que commencer

La SEC prévient : la guerre contre l'écosystème des cryptomonnaies ne fait que commencer

NFT : Que prévoit la nouvelle « loi Sorare » sur les jeux d'argent en ligne ?

NFT : Que prévoit la nouvelle « loi Sorare » sur les jeux d'argent en ligne ?

Le cours du Bitcoin (BTC) est-il proche de la prochaine impulsion technique ?

Le cours du Bitcoin (BTC) est-il proche de la prochaine impulsion technique ?

Union européenne : DAC8, les entreprises devront bientôt déclarer aux impôts toutes vos transactions en cryptomonnaies

Union européenne : DAC8, les entreprises devront bientôt déclarer aux impôts toutes vos transactions en cryptomonnaies