Edward Snowden et Bitcoin, des interventions rémunérées

Un dossier du ministère de la Justice américaine prétend qu'Edward Snowden est redevable au gouvernement d'une partie de ses revenus provenant de la vente de livres et de sa participation à des conférences.

Le document révèle qu'il a reçu 35 000 dollars pour son intervention lors de deux conférences portant sur le Bitcoin (BTC). Ses deux entretiens étaient virtuels, Snowden apparaissant sur un grand écran lors des conférences, discutant depuis son domicile en Russie.

Le 2 mars 2018, il a ainsi été payé 20 000 dollars par Blockstack (STX) pour un entretien de près d'une heure avec Peter Van Valkenburgh lors de la « Blockstack Berlin 2018 ».

Sa seconde intervention rémunérée s'est tenue le 26 juin 2019 lors de la « Bitcoin 2019 », une conférence majeure de l'industrie tenue à San Francisco. Il a notamment été payé 15 000 dollars par BTC Media, l'éditeur de Bitcoin Magazine, pour une interview de près de 40 minutes avec David Bailey, PDG de la société.

👉 Lisez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

D'où proviennent ces informations ?

Selon un procès civil intenté à Edward Snowden en septembre 2019, le gouvernement affirme avoir un droit sur les recettes de ses discours rémunérés.

Dans le cadre de ce procès, le gouvernement américain a cité à comparaître l'agent de réservation de Snowden, l'American Program Bureau (APB). Ce dernier a ainsi révélé aux autorités les sommes versées à Snowden pour sa participation à des conférences.

L'APB a ainsi remis au gouvernement une liste de 67 conférences auxquelles Edward Snowden a reçu une rémunération entre septembre 2015 et mai 2020. Au total, Snowden aurait ainsi été payé 1,2 million de dollars, soit en moyenne 17 900 dollars par conférence.

Son intervention la mieux rémunérée a été de 50 000 dollars pour une conférence donnée pour le groupe d'investissement CSLA, basé à Hong Kong. La rémunération la plus modeste a été de 3 000 dollars pour une conférence donnée à l'Université de l'Iowa.

Il convient de noter que le document ne référence que les interventions de Snowden réservées par l'intermédiaire de l'APB. De plus, les frais de la réservation de l'agent ne sont pas précisés. Ceux à l'origine des conférences ont donc probablement versé des sommes plus importantes pour l'intervention de Snowden.

 

Partisan du Bitcoin depuis ses débuts, la participation d'Edward Snowden à des conférences sur le sujet est fréquente. Pour communiquer avec des journalistes en 2013, il avait même eu recours au Bitcoin pour payer un service de communications chiffrées.

Lors de la conférence Bitcoin 2019, il avait toutefois souligné que le plus grand défaut du Bitcoin est son manque de respect de la vie privée. Fidèle à ses engagements, l'expert en cybersécurité avait noté l'importance de la vie privée en tant que source de liberté.

👉 Pour aller plus loin : Bitcoin, vie privée et données personnelles

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rbl@gmail.com

Et donc ? T'as essayé de le décrédibiliser ? Car être payée pour des conférences c'est normale et 35k dollars en terme de gains c'est comme 3500e en France. Même les français découvre que gagner de l'argent c'est normal.
Mais c'est toi que tu décris omise car tu es payé pour écrire contre quelqu'uns ! T'as déjà aidé des gens a l'échelle planétaire et fais découvrir le fait que l'on était espionné H24 via web