Les cryptomonnaies : une urgence à gérer selon le gouverneur de la Banque de France

François Villeroy de Galhau s’exprimait à l’occasion du Forum Financier International de Paris, qui a eu lieu hier. Le gouverneur de la Banque de France s’était déjà distingué par son positionnement méfiant face aux cryptomonnaies, mais son appel s’est fait hier plus pressant :

« Qu’il s’agisse des monnaies numériques ou des paiements, nous, en Europe, devons être prêts à agir aussi vite que nécessaire, ou prendre le risque d’une érosion de notre souveraineté monétaire. »

Le gouverneur de la Banque de France estime que la priorité est de réglementer les cryptomonnaies, et rapidement. Il a ainsi indiqué qu’il ne restait « plus beaucoup de temps, un ou deux ans », selon lui.

👉 Retrouvez les dernières actus sur la régulation des cryptomonnaies

Préserver la souveraineté monétaire

Le gouverneur de la Banque de France voit un risque existentiel pour l’Europe, si les cryptomonnaies sont autorisées à se diffuser sans contrôle. Il explique ainsi :

« Le risque est clairement que l’Europe perde son élan, pas seulement dans sa volonté de renforcer le rôle international de l’euro, mais même dans sa préservation. »

Selon François Villeroy de Galhau, les paiements numériques ont explosé depuis le début de la crise de la Covid-19, alors que l’utilisation des espèces décline fortement. Il est intéressant de voir que la « marginalisation de l’usage de la monnaie de banque centrale » doit selon la Banque de France être combattue par la régulation… Mais pas par l’émission d’un euro numérique destiné au grand public ?

Le projet de monnaie numérique de banque centrale (MNBC) de la Banque de France est en effet destiné aux transactions des institutions financières comme les banques, et n’a pas pour vocation pour l’instant d’être proposé au grand public. Au niveau européen, l’euro numérique ne sera quant à lui pas disponible avant 2025 au minimum. On peut donc s’interroger sur la viabilité d’une approche répressive, alors que l’utilisation des cryptomonnaies et des monnaies numériques continue à se démocratiser en France.

👉 Plus d’infos à ce sujet – La Banque de France annonce un nouveau test réussi de l'euro numérique

Source image : World Economic Forum via Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
N’Da

C’est naturel de prendre conscience à un moment donné de la nature spéculative du BTC ainsi que de son inutilité..
si ce n’est d’avoir prouvé qu’une autre finance est envisageable.

Ceci étant ce type de réactions et d’alertes de la part de financiers sont logique tant que le centre des impôts ou la banque centrale n’acceptera pas les payements en Ethers ou Bitcoin.

Crux

"NOTRE Souveraineté Monétaire" ...Tout est dit. C'est évident, surtout en France, pays tenu fermement par la Mafia des Mafia : La Finance internationale Cosmopolite (QUI ???), qu' ils vont tout faire pour que le Peuple n’accède pas à la liberté financière .Car c'est bien de cela dont il est question, un système vampire qui enchaîne les Nations par la Dette et l'Usure et impose sa vision Politique, depuis l'épisode des Assignats au XVIII siècle, contre de l'autre coté un système décentralisé, et bientôt DISTRIBUÉ (l'étape au dessus) ,émanant de la Base, rendant au quidam de base le Contrôle, et le… Read more »

Peu importe

Récupérer la souveraineté politique, ça serait en cours d'après toi ? Au contraire, on est en train de la perdre, à cause du suffrage universel. Rappelle-toi qui a voté pour E. Macron et F. Hollande au 2ème tour des 2 dernières élections présidentielles...
Pour le reste, je suis d'accord avec toi

Boux

Tous ces mafieux de la finance qui ont peur de perdre leur statut ... Ça mériterait un autre épisode des gilets jaunes

Matt

A part emmerder le bas peuple en bloquant des ronds-points et en cassant des vitrines, ils n'ont pas servi à grand chose dans la lutte contre la finance traditionnelle les gilets jaunes.

Crux

Les Gilets jaune sont le "bas peuple", du moins dans les premiers actes.....

Boux

Peut être parceque tu restes assis derrière ton écran a critiquer ce qu'il se passe dans la vraie vie.

Tu fais un raccourci rapide sur un mouvement qui avait d'autres ambitions.

Pendant ce temps, d'autres mènent des combats avec ce qu'ils ont a disposition , c'est à dire pas grand chose.

Last edited 4 mois plus tôt by Boux