La Commonwealth Bank of Australia affirme son intérêt pour l’écosystème crypto

De plus en plus de banques d’ampleur s’approchent doucement de l’écosystème crypto, mais peu d’entre elles sont aussi vocales que la Commonwealth Bank of Australia. La banque avait annoncé qu’elle commencerait à proposer des cryptomonnaies à ses clients en début de mois. Par ailleurs, elle a confirmé un investissement dans son partenaire la plateforme d’échange Gemini, au cours de la semaine dernière.

Ces initiatives avaient été notées, et le PDG de la Commonwealth Bank of Australia, Matt Comyn, a été interrogé sur la stratégie crypto de la banque dans une interview auprès de Bloomberg. Selon lui, en matière de cryptomonnaies, la plus grande erreur serait de ne pas participer aux marchés :

« Nous voyons beaucoup d’intérêt de la part des clients, mais nous voyons aussi beaucoup d’applicabilité, et nous voulons faire partie de ce secteur. Nous voyons des risques en ce qui concerne notre participation, mais nous voyons aussi des risques encore plus grands dans le fait de ne pas participer. »

Prudent, Mat Comyn précise que l’intérêt de la Commonwealth Bank of Australia se limite à l’écosystème crypto, et pas à la classe d’actifs en soi :

« Il est important de préciser que nous n’avons pas d’opinion sur le prix de l’actif en soi, car nous le voyons comme très volatil et spéculatif, mais nous ne pensons pas non plus que le secteur et la technologie disparaîtront bientôt. »

👉 Retrouvez toute l’actualité des cryptomonnaies

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un secteur bancaire qui se dégèle progressivement

On l’a évoqué, le secteur bancaire se dégèle tout doucement en ce qui concerne les cryptomonnaies. En France, la banque Qonto a récemment autorisé ses clients à investir dans les crypto-actifs… Mais avec des limitations de taille. De son côté, Revolut a confirmé en début de mois qu’elle lancerait sa propre plateforme d’échange de cryptomonnaies.

Dans l’ensemble, les clients des banques qui souhaitent interagir avec des entreprises crypto peuvent cependant souvent rencontrer des difficultés. Beaucoup d’entre elles choisissent de bloquer certains paiements, ou de faire remplir des questionnaires invasifs à leurs clients. L’harmonie entre le secteur bancaire est celui des cryptomonnaies n’est donc pas encore une réalité.

👉 À lire à ce sujet – Deux ans après la loi PACTE, les PSAN sont toujours en difficulté face aux banques

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments