Pour accompagner le succès grandissant que rencontrent les moyens de paiement dématérialisés depuis la crise de la Covid 19, les cryptomonnaies doivent impérativement se démocratiser et sortir de leur statut d'actif spéculatif. Cette vulgarisation n'est possible qu'à la condition de faciliter les petits achats quotidiens depuis les terminaux de paiements électroniques. De nombreuses fintechs sont sur les rangs. Mais leurs solutions répondent-elles vraiment aux attentes du plus grand nombre ?

 

Comment encaisser des bitcoins sur un terminal électronique ?

Ouvrez un compte

Il existe de nombreuses solutions de point de vente (TPV) pour bitcoins comme BitPay ou Global P.O.S (si vous êtes plus technophile allez voir du côté de BTCPay Server). La première étape consiste à ouvrir un compte chez le prestataire de votre choix. Il suffit généralement de s'inscrire et/ou de contacter le service adéquat afin d'en savoir plus : fonctionnement, prix, mise en place, délais...

 

Créez un ordre de paiement

Une fois l’application installée, vous ouvrez une fenêtre de paiement pour entrer votre ID de commande. Vous inscrivez ensuite le montant. La conversion en Bitcoins se fait automatiquement.

 

Finalisez la transaction

Le système génère un QR code unique que votre client scanne en ouvrant son application de portefeuille Bitcoin. Une fois la transaction validée, la confirmation de paiement est envoyée et le ticket imprimé.

Voici un exemple avec BitPay, le commerçant va créer un ordre de paiement et le client va scanner le QR Code.

 

Le Bitcoin est-il vraiment adapté aux terminaux de paiement des points de vente physiques ?

Avant d'être une monnaie, le Bitcoin est un protocole de communication open-source. Contrairement à Visa ou à Mastercard, c'est un réseau décentralisé que personne ne dirige. Comme Wikipedia, c'est un très bel exemple d'ordre spontané : pour rejoindre le réseau il suffit de télécharger le logiciel et de respecter un certain nombre de règles de consensus. C'est cette architecture participative, volontaire et coopérative qui fait tout son charme, mais aussi ses limites pour les paiements de proximité.

 

Les frais sont souvent trop élevés pour les petites transactions

Le protocole Bitcoin est coûteux

Le réseau fait en effet appel à des mineurs pour traiter chaque transaction dans les blocs de la chaîne. Le procédé fait tourner des algorithmes extrêmement sophistiqués. Il est très énergivore. En échange de leur participation permanente, les mineurs reçoivent la totalité des frais de transaction du bloc qu'ils ont validé en plus d'une récompense de bloc réduite cette année à 6,25 BTC.

Les frais sont assez volatiles

Du côté des utilisateurs, la médiane des frais de transaction est aujourd'hui d'environ 0,20 USD quel que soit le montant traité. Mais ce niveau est très fluctuant car il dépend beaucoup de la fluidité du réseau. En cas de congestion comme en 2017 les frais peuvent s'envoler au-dessus des 30 USD. Le problème se pose à des degrés divers à chaque pic de transaction.

 

La confirmation de paiement prend encore trop de temps

Les terminaux de paiements électroniques affichent presque instantanément la validation d'une transaction en devise classique. C'est la clé de leur succès. Dans le cas du Bitcoin, le vendeur doit parfois attendre plusieurs minutes. Chaque transaction doit en effet être contrôlée et confirmée par les mineurs avant d'être définitivement incorporée dans la blockchain. La sécurité n'est d'ailleurs pas maximale à ce stade. Elle ne l'est qu'une fois cinq nouveaux blocs ajoutés à la chaîne.

 

Pour conclure, il est peut-être encore prématuré de vouloir passer par un terminal de paiements électroniques pour les transactions de proximité. Ceux qui souhaitent tester ce mode de paiement de plus en plus tendance ont tout intérêt à utiliser leur smartphone en complément d'une solution de point de vente TPV classique. L'avenir appartient peut-être au Lightning Network, technologie encore balbutiante qui propose des transactions hautement sécurisées tout en limitant leur inscription dans la blockchain. Dernier petit conseil : avant de vous lancer dans l'aventure Bitcoin, consultez votre comptable.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Robin Berné

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Co-fondateur de Cryptoast, je rédige régulièrement des articles sur le site depuis 2017. Je suis passionné par les crypto-monnaies et je peux passer plusieurs heures par jour à lire et à analyser des documents pour trouver les pépites de demain. J’aime également approfondir mes recherches sur les changements que peuvent apporter les cryptos et les technologies blockchains dans notre vie et nos sociétés, d’un point de vue social et économique.
Tous les articles de Robin Berné.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Campos M.

Comment ? Haha En utilisant EasyWallet annoncé en septembre 2019 et qui sortira officiellement sur l'App Store et Google Play en septembre 2020 😉 contactez Global P.O.S. directement ou SmartChain si intéressés.