47 millions de Chinois éligibles au yuan numérique 

Selon le média chinois Securities Times, les habitants de Pékin et de Shanghai peuvent désormais demander à l’une des six banques publiques chinoises un portefeuille de yuan numérique. Les deux plus grandes villes du pays représentent une population d’environ 47 millions de personnes.

Les six banques en question sont : la Banque des Communications, la Banque Postale de Chine, China, la Banque industrielle et commerciale de Chine, la Banque Agricole de Chine (ABoc), la Banque de construction de Chine (CCB) et la Banque de Chine. Ces institutions financières font partie des plus grandes banques au monde.

La monnaie numérique de banque centrale (MNBC), également connue en Chine sous le nom de « DCEP », a déjà commencé à être acceptée par divers commerçants dans plusieurs villes de l’Empire du Milieu.

Ainsi, les premiers utilisateurs peuvent d'ores et déjà retirer des yuans numériques dans des distributeurs automatiques du métro de Shanghai et les dépenser dans le centre commercial de Xujiahui. Des plateformes de e-commerce telles que Meituan ont également expérimenté le yuan numérique.

👉 À lire sur le même sujet : Chine : le yuan numérique mis à l'essai dans des commerces de Shanghai

Des règles de base pour la MNBC

Mu Changchun, directeur de l’Institut de recherche de la banque centrale chinoise, a exposé certaines règles de base que la Chine souhaite établir pour les paiements transfrontaliers impliquant des monnaies numériques de banque centrale (MNBC).

Mu Changchun a déclaré :

« Un vieux dicton chinois dit : ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que les autres te fassent (…) Notre projet consiste à sauvegarder notre souveraineté monétaire et éviter la dollarisation. »

Selon lui, une MNBC doit notamment continuer à soutenir l’évolution saine et la stabilité financière du système monétaire international. De plus, ces monnaies numériques étatiques doivent également respecter les accords internationaux. La Chine participe déjà à des expériences transfrontalières avec Hong Kong, la Thaïlande et les Émirats arabes unis par le biais d’un laboratoire d’innovation au sein de la Banque des règlements internationaux (BRI).

La Chine n’est pas le seul pays à s’intéresser de près aux MNBCs. La Réserve fédérale américaine a récemment publié une offre d’emploi pour recruter un manager dans le domaine des monnaies numériques.

👉 À lire sur le même sujet : La Réserve fédérale américaine recrute un spécialiste des monnaies numériques

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Maxime KPATINVO

J'aime cette Cryptomonaies et je veux avoir un wallet